AlgérieInterviewNewsTourisme

Lakoom-info : Interview du Responsable de l’Agence de voyages et du Tourisme Bois Pétrifier

Lakoom-info :

Interview du Responsable de l’Agence de voyages et du Tourisme Bois Pétrifier

Nom: BOUTEGGUI

Prénom: Moussa

Nom de ton agence : Complexe Touristique Bois Pétrifié.

Ville : Tamanrasset.

Principale activité : Billetterie aérienne, Voyages organisés, Hadj, Omra, réception de groupes touristiques nationaux et étrangers, hôtel, restaurant.

Date de création : 1982.

Comment vous est venue l’idée d’avoir une agence de voyages ? 

  • C’est par passion pour ce domaine (contacts, échanges culturels, valoriser le produit touristique Algériens auprès des nationaux et des touristes étrangers).

Quels genres d’activités vous proposez à votre clientèle et à quelle fréquence ? 

  • Circuits touristiques en 4×4, visites des sites : paysages, faune et flore, vestiges historiques et préhistoriques, artisanat et folklore locaux.

En ce début d’année 2019, qu’avez-vous organisé et pour combien de personnes ? 

  • Circuits spécial réveillon dans le Hoggar pour 80 personnes (nationaux et étrangers)

 

Quel bilan dressez-vous pour l’année qui vient de s’achever ? 

  • Largement en dessous de la moyenne pour la réception des touristes.

Pensez-vous apporter une sérieuse contribution au développement du tourisme en Algérien ? 

  • On n’a pas le choix d’être autrement qu’optimiste.

Actuellement on assiste à tout un show en Algérie pour la création de plus en plus importante d’établissements hôteliers. Est-ce la seule solution pour attirer les touristes aussi bien nationaux qu’étrangers ? 

  • Les structures d’accueil (adéquates et pour toutes les bourses) sont indispensables pour toute activité touristique.

Décembre 2018 a été une période florissante pour les hôtels du grand sud, tels que ceux de Taghit, Timimoun et bien d’autres encore. En êtes-vous une adepte aussi ? 

  • La rénovation des hôtels dans le Sud Algériens (Oasis rouges et In Salah) est une bonne chose.
  • Seulement il faudra que les tarifs soient abordables pour les nationaux et une restauration pour les touristes étrangers puisant plus sur le culinaire local (sortir de l’omniprésente fritte, steak, spaghetti !!!)

Que faut-il faire pour développer le tourisme en Algérie ? 

Camera

Que faut-il faire pour inciter les Algériens à visiter leur pays avant de plonger dans d’autres ?

  • Il faudra que les tarifs soient à la portée des algériens (familles et individuels)
  • Pour le Sud il faudra réduire les tarifs aériens.

 

 

.

 

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :