CultureFranceNews

L’aide à l’éducation en baisse de 2% en 2017 (UNESCO)

PARIS - En 2017, l'aide à l'éducation s'élevait à 13,2 milliards de dollars, soit une baisse de 2% ou 288 millions de dollars par rapport à 2016, selon le Rapport mondial de suivi sur l'éducation, publié mardi par l'UNESCO.

L’aide à l’éducation en baisse de 2% en 2017 (UNESCO)

PARIS – En 2017, l’aide à l’éducation s’élevait à 13,2 milliards de dollars, soit une baisse de 2% ou 288 millions de dollars par rapport à 2016, selon le Rapport mondial de suivi sur l’éducation, publié mardi par l’UNESCO.

Ces chiffres, qui montrent que les niveaux d’aide à l’éducation continuent de stagner et augmentent de seulement 1% par an, en moyenne, depuis 2009, mettent en question l’engagement mondial envers la réalisation de l’Objectif de développement durable des Nations Unies relatif à l’éducation, a indiqué l’agence onusienne dans un communiqué.

La fragmentation des systèmes de financement de l’éducation constitue un obstacle. Un nouveau mécanisme multilatéral, le Mécanisme international de financement de l’éducation, qui vise à réduire le coût d’emprunt pour l’éducation dans les pays à revenu intermédiaire, devrait être annoncé dans les semaines qui viennent, selon le texte.

Manos Antoninis, directeur du Rapport mondial de suivi sur l’éducation, déplore le manque d’engagement : « Des discussions ont lieu sur les grandes ambitions depuis 2015, année où notre nouveau programme d’éducation a été défini, et même si les donateurs contribuent toujours financièrement, ils dépensent une somme fixe à travers différents canaux, sans augmenter leur contribution ».

L’Allemagne arrive en tête des donateurs en matière d’aide à l’éducation avec deux milliards de dollars en 2017, suivie par les Etats-Unis avec 1,5 milliard et de la France avec 1,3 milliard.

Il faut toutefois noter que 58% des fonds accordés par l’Allemagne et 69% de ceux alloués par la France sont destinés à des bourses d’études et à couvrir les frais de scolarité des étudiants issus des pays en développement inscrits dans leurs établissements d’enseignement supérieur. Tandis que l’aide à l’enseignement supérieur augmentait, l’aide à l’enseignement secondaire et à l’éducation de base diminuaient respectivement de 2% et de 8% entre 2016 et 2017.

« Une baisse de l’aide à l’éducation pourrait constituer une bonne nouvelle, si cela voulait dire que les gouvernements ont moins besoin de ces fonds, mais cela ne semble pas être le cas », a indiqué M. Antoninis.

« Sans le soutien des donateurs, il est encore moins probable que notre objectif ambitieux en matière d’éducation soit atteint », a-t-il ajouté.

Aps

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :