La Russie a gagné 93 milliards d’euros grâce aux exportations de carburant depuis le début de la guerre.

Depuis le début de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, celle-ci a gagné 93 milliards d’euros grâce aux exportations de combustibles fossiles. Au cours des cent premiers jours de la guerre, la plupart des exportations de pétrole et de gaz de la Russie étaient destinées à l’Union européenne. C’est ce qu’a indiqué lundi le Centre de recherche finlandais indépendant pour l’énergie et l’air pur (CREA).

Entre fin février et début juin, l’UE a représenté 61 % des exportations russes de combustibles fossiles, selon les recherches de l’ACI. La valeur était d’environ 57 milliards d’euros.

Au niveau des pays, la Chine a été le plus gros importateur avec 12,6 milliards d’euros. L’Allemagne et l’Italie suivent en deuxième et troisième position avec respectivement 12,1 et 7,8 milliards d’euros.

Le pétrole brut est la principale source de revenus de la Russie, avec 46 milliards d’euros, suivi par le gazoduc, les produits pétroliers, le gaz naturel liquéfié (GNL) et le charbon. L’Ukraine demande instamment aux pays occidentaux de cesser tout commerce avec la Russie.

L’UE veut réduire de deux tiers les importations de gaz russe

Au début du mois, l’UE a accepté de stopper la plupart des importations de pétrole russe. Bien que le bloc économique vise à réduire les importations de gaz russe de deux tiers cette année, un embargo n’est pas envisagé pour le moment.

Lire aussi:  Philips a vendu moins de produits au deuxième trimestre

En mai de cette année, le volume des exportations russes de combustibles fossiles a diminué. Mais grâce à la hausse mondiale des prix des combustibles fossiles, Moscou a tout de même réalisé des recettes d’exportation record. Les prix moyens à l’exportation de la Russie étaient environ 60 % plus élevés que l’année dernière, selon l’ACI.

Certains pays achètent également davantage de carburants à la Russie. Cela inclut la Chine, l’Inde, les Émirats arabes unis et la France, selon le rapport.

« Alors que l’UE envisage de renforcer les sanctions contre la Russie, la France a augmenté ses importations pour devenir le plus gros acheteur de GNL au monde », a déclaré Lauri Myllyvirta, analyste de l’ACI. Ce faisant, selon l’analyste, le pays utilise délibérément l’énergie russe au lendemain de la guerre. Il appelle à un embargo sur tous les combustibles fossiles russes.

Lire aussi:  Pourquoi les gens jouent aux jeux d'argent ?

Related articles

Share article

Derniers articles

Prime Video connaît l’une de ses meilleures semaines avec de grands films fantastiques.

15 nouveaux films sur Prime Video cette semaine. Et des titres assez impressionnants, dont les six Le Hobbit et...

Legolas est-il vraiment dans la nouvelle série « Le Seigneur des Anneaux » ?

La sortie imminente de Le Seigneur des Anneaux : Les Anneaux de Pouvoir rend les fans très heureux. En...

Les premiers détails de « Batgirl » ont été révélés : voici l’histoire.

Certains détails de l'intrigue concernant Batgirl ont été divulgués. Les œufs de Pâques et l'emplacement des Batgirl dans le...

Le patron de DC Films part maintenant à cause de l’affaire « Batgirl » ?

Le chef de DC Films, Walter Hamada, semble être sur le point de quitter le studio, suite à la...

Les fans de « Predator » réagissent à « Prey » : Une addition brillante à Disney+ ?

Prey, le dernier né de la série Prédateur-est enfin disponible sur Disney+. Le film est la sixième addition à...