NewsSciences

La NASA veut faire pousser des pommes de terre sur… Mars

La NASA veut faire pousser des pommes de terre sur… Mars

L’Agence Spatiale américaine (NASA) et le Centre International de la Pomme de terre (le tout à fait sérieux CIP) vont conduire fin janvier une expérience au Pérou pour savoir s’il serait véritablement possible de faire pousser des patates sur la planète rouge. Pour se faire, les chercheurs basés à Lima vont recréer « les conditions atmosphériques, la température, la gravité, le sol et les niveaux de radiation» de Mars. Neuf variétés de pommes de terre seront plantées dans 80 kg d’une terre aux caractéristiques proches de celle qui se trouve sur la planète rouge : celle de la zone aride de la Pampa de La Joya dans la région d’Arequipa. Pour connaître le résultat de l’expérience, il faudra attendre mars. Concrètement, le but premier des deux organismes associés n’est pas de nourrir les futurs astronautes sur Mars, bien que faire pousser de la nourriture directement sur place pourrait faciliter grandement les choses. En effet, ils souhaitent surtout démontrer par cette expérience la résistance même dans des conditions extrêmes de cet indispensable tubercule. Ils souhaitent ainsi financer davantage de recherches pour cultiver des pommes de terre dans les régions les plus inhospitalières du globe afin de lutter contre la famine. « Comment mieux apprendre à propos du changement climatique qu’en faisant pousser des cultures sur une planète qui est morte il y a deux milliards d’années ?» déclare Joel Ranck du CIP. Du côté de la Nasa, Chris McKay commente quant à lui : « L’idée de faire pousser de la nourriture pour des colonies humaines dans l’espace pourrait être une réalité très bientôt.»

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :