La grève du personnel de la NS entraîne de nombreux embouteillages, notamment dans la Randstad

Mardi matin, beaucoup plus de voitures que d’habitude étaient bloquées dans les embouteillages. La cause en est la grève du personnel de NS, qui oblige de nombreux Néerlandais à se rendre au travail en voiture. Au plus fort de la journée, 530 kilomètres d’embouteillages ont été recensés, soit deux fois plus que d’habitude.

La NS a décidé de ne pas faire circuler de trains dans tout le pays mardi, en raison de la grève des employés de la région d’Utrecht. Utrecht occupe une place si importante dans l’horaire de la NS que les trains de la NS ne peuvent circuler nulle part aux Pays-Bas, sauf entre Amsterdam Centraal et Schiphol.

« Et nous pouvons clairement voir que la route est maintenant beaucoup plus chargée que d’habitude », déclare un porte-parole de l’ANWB. « La matinée a encore commencé tranquillement, mais à partir de huit heures et demie, elle est devenue plus animée, surtout dans le centre du pays et la Randstad. »

Le pic de la congestion a été atteint vers 8 h 50, avec 530 kilomètres d’embouteillages. Le mardi, à cette époque de l’année, il y a normalement environ 250 kilomètres d’embouteillages, bien que cela dépende aussi des jours fériés. « Le fait qu’il y ait plus d’embouteillages maintenant est vraiment dû à la congestion, car il n’y a pratiquement pas d’accidents supplémentaires. Nous voyons donc clairement les effets de la grève. »

Lire aussi:  Les Pays-Bas sont au premier niveau d'une crise du gaz : qu'est-ce que cela signifie ?

Des grèves du personnel de NS ont également eu lieu ces derniers jours ouvrables, mais elles n’ont pas entraîné d’embouteillages supplémentaires à l’époque, rapporte le porte-parole de l’ANWB. « Nous avons constaté que le vendredi était plus chargé, mais comme c’est toujours un jour calme, les routes ont pu supporter le trafic supplémentaire. Mais les mardis sont toujours occupés, et on voit alors qu’il y a plus d’embouteillages. »

Ailleurs dans le pays, comme dans le sud, ce n’était pas si mal. Cela s’explique principalement par le fait que les provinces du sud sont encore en vacances cette semaine. Dans le nord, où les vacances sont déjà terminées, le nombre d’embouteillages était également limité, mais la congestion y est moins importante que dans la Randstad.

Related articles

Share article

Derniers articles

L’accord de Polder sur la lutte contre la crise des coûts est plus éloigné que jamais | Economie

Les employeurs, les syndicats et le cabinet ne parviennent pas à conclure un accord social pour faire face à la crise des coûts et...

Les pays de l’UE se chamaillent encore au sujet d’un éventuel plafonnement du prix du gaz | Economie

Les États membres de l'UE ne sont toujours pas d'accord sur la forme que devrait prendre un plafonnement des prix du gaz et sur...

Groupe d’économistes : le système de points pour le loyer maximum devrait être supprimé | Logement

Abolir par étapes le système d'évaluation des logements (système de points) pour déterminer le loyer maximum d'un bien locatif. C'est ce que conseille au...

Première convention collective importante rompue : les agents d’entretien obtiennent 10,3 % de plus | Économie

La première grande convention collective de notre pays a été ouverte pour réparer le pouvoir d'achat des travailleurs. Environ 16 000 employés du secteur...

Les Ukrainiens réfugiés ont plus de possibilités d’ouvrir des comptes bancaires ici | Economie

Les réfugiés ukrainiens aux Pays-Bas auront plus de possibilités de demander un compte courant. Les banques accepteront à partir de lundi les documents qu'elles...
Lire aussi:  Quatre maisons sur dix sont en rangée