La France veut nationaliser un groupe énergétique en raison de la guerre en Ukraine

La France veut prendre le contrôle total du producteur d’électricité EDF. La raison en est l’incertitude concernant l’approvisionnement en énergie qui est apparue à la suite de l’invasion de l’Ukraine par la Russie. En début de semaine, l’agence de presse Reuters que l’Allemagne est prête à sauver le groupe énergétique Uniper si nécessaire.

Les approvisionnements en énergie en provenance de la Russie ont subi une forte pression à la suite de l’invasion et des sanctions qui ont suivi. La Russie a déjà coupé les approvisionnements de plusieurs pays. C’est pourquoi de nombreux gouvernements occidentaux, dont la France, étudient les moyens de s’assurer qu’ils ne manquent pas d’énergie.

L’État français détient déjà 84 % des actions d’EDF. Le reste est détenu par des investisseurs. Pour mieux maîtriser l’approvisionnement en énergie, le gouvernement envisage sérieusement la nationalisation. Le Premier ministre français Élisabeth Borne l’a déclaré au Parlement. M. Borne a justifié cette démarche par la guerre en Ukraine.

Lire aussi:  Annonce de la première prime de soins de santé pour l'année prochaine : 137,50 euros chez DSW

EDF possède des centrales électriques en France, notamment des centrales nucléaires. L’entreprise est également présente au Royaume-Uni. Elle fournit également de l’électricité à la Belgique, à l’Italie et à d’autres pays.

L’approvisionnement en énergie en Allemagne suscite également des inquiétudes. La Russie a récemment décidé de fournir moins de gaz au pays. En conséquence, le fournisseur d’énergie allemand Uniper doit acheter du gaz sur le marché mondial, où les prix sont plus élevés. Cela se fait au détriment de la situation financière de l’entreprise, qui a déjà retiré ses propres prévisions financières pour cette année.

Le gouvernement de Berlin serait donc prêt à sauver l’entreprise si nécessaire, rapporte Reuters basé sur les initiés. L’État allemand pourrait alors prendre une participation dans Uniper. Le producteur d’énergie est également présent aux Pays-Bas.

Related articles

Share article

Derniers articles

Audiences rétrospectives sur l’extraction de gaz : tout était important sauf les résidents

Pendant des années, l'opération de renforcement dans la...

Les entrepreneurs ont du mal à garder la tête hors de l’eau en raison des coûts élevés | Economie

La vie quotidienne est devenue nettement plus chère ce mois-ci encore, et de nombreux chefs d'entreprise s'en aperçoivent également. Ils doivent souvent répercuter ces...

Plus de fuites de gaz du gazoduc Nord Stream 2 | Economie

Plus aucun gaz ne fuit du gazoduc Nord Stream 2. C'est ce qu'a déclaré samedi un porte-parole de la société éponyme à l'origine des...

Gazprom cesse de fournir du gaz naturel russe à l’Italie | Economie

Le groupe gazier public russe Gazprom ne fournira plus de gaz naturel à l'Italie, selon la société pétrolière et gazière italienne Eni.Eni dit avoir...

Comment faites-vous pour joindre les deux bouts ? Kevin (28) : Je ne peux plus payer les frais de scolarité et les dépenses de...

Les produits alimentaires sont de plus en plus chers, tout comme l'énergie et l'essence. Il est difficile pour les primo-accédants de trouver un logement....
Lire aussi:  Annonce de la première prime de soins de santé pour l'année prochaine : 137,50 euros chez DSW