AMÉRIQUECanadaNews

La Floride à l’heure de Matthew

La Floride à l’heure de Matthew

Par : Abdelkader DJEBBAR

La Floride se préparait frénétiquement mercredi à l’arrivée de l’ouragan Matthew qui menace de frapper de plein fouet les côtes orientales de cet État américain dès jeudi soir.

«Si vous pouvez partir, faites-le maintenant», a déclaré le gouverneur de cet État du sud-est des États-Unis, Rick Scott, en ordonnant d’évacuer, volontairement ou obligatoirement selon les comtés, les zones sur la trajectoire de l’ouragan.

De catégorie 3 ou 4 sur l’échelle de Saffir-Simpson, qui compte cinq échelons, Matthew sera de toutes façons un ouragan majeur.

Battues par les vents, les plages du comté de Volusia étaient vides mercredi, les écoles et universités fermées tandis que les files d’attente commençaient à se former devant les pompes à essence. Les autorités ont ordonné la gratuité des péages dans les comtés sous le coup d’un ordre d’évacuation obligatoire.

Fourmillant normalement de touristes, Daytona Beach était presque déserte, selon l’AFP. L’eau et les conserves commençaient à disparaître des rayons, alors même que la cité balnéaire, à près de 90 kilomètres au nord-est d’Orlando, n’est pas encore frappée par un ordre d’évacuation.

Un grand tronçon de côte de la Floride a été placé en alerte ouragan, depuis Golden Beach, à une trentaine de kilomètres au nord de Miami, jusqu’à la limite entre les comtés de Flagler et Volusia dans le centre-est, quelque 400 kilomètres plus au nord.

De ce point jusqu’à la rivière Savannah à la frontière entre la Géorgie et la Caroline du Sud, plus au nord, la côte a été placée sous surveillance ouragan, ce qui signifie qu’on peut s’attendre à de fortes précipitations et des vents violents d’ici vendredi soir.

En Caroline du Sud, plus d’un million de personnes vivant près des côtes ont reçu l’ordre de se réfugier dès mercredi à l’intérieur des terres.

A.D

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

AMÉRIQUECanadaNews

La Floride à l’heure de Matthew

La Floride à l’heure de Matthew

Par : Abdelkader DJEBBAR

La Floride se préparait frénétiquement mercredi à l’arrivée de l’ouragan Matthew qui menace de frapper de plein fouet les côtes orientales de cet État américain dès jeudi soir.

«Si vous pouvez partir, faites-le maintenant», a déclaré le gouverneur de cet État du sud-est des États-Unis, Rick Scott, en ordonnant d’évacuer, volontairement ou obligatoirement selon les comtés, les zones sur la trajectoire de l’ouragan.

De catégorie 3 ou 4 sur l’échelle de Saffir-Simpson, qui compte cinq échelons, Matthew sera de toutes façons un ouragan majeur.

Battues par les vents, les plages du comté de Volusia étaient vides mercredi, les écoles et universités fermées tandis que les files d’attente commençaient à se former devant les pompes à essence. Les autorités ont ordonné la gratuité des péages dans les comtés sous le coup d’un ordre d’évacuation obligatoire.

Fourmillant normalement de touristes, Daytona Beach était presque déserte, selon l’AFP. L’eau et les conserves commençaient à disparaître des rayons, alors même que la cité balnéaire, à près de 90 kilomètres au nord-est d’Orlando, n’est pas encore frappée par un ordre d’évacuation.

Un grand tronçon de côte de la Floride a été placé en alerte ouragan, depuis Golden Beach, à une trentaine de kilomètres au nord de Miami, jusqu’à la limite entre les comtés de Flagler et Volusia dans le centre-est, quelque 400 kilomètres plus au nord.

De ce point jusqu’à la rivière Savannah à la frontière entre la Géorgie et la Caroline du Sud, plus au nord, la côte a été placée sous surveillance ouragan, ce qui signifie qu’on peut s’attendre à de fortes précipitations et des vents violents d’ici vendredi soir.

En Caroline du Sud, plus d’un million de personnes vivant près des côtes ont reçu l’ordre de se réfugier dès mercredi à l’intérieur des terres.

A.D

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :