AlgérieFranceNews

La communauté nationale à l’étranger appelée samedi aux urnes

La communauté nationale à l’étranger appelée samedi aux urnes

Les 955.426 électeurs de la communauté nationale  établie à l’étranger seront appelés aux urnes dès samedi prochain pour  élire leurs représentants à l’Assemblée nationale populaire (APN) dans le  cadre des élections législatives du 4 mai 2017.

Les membres de la communauté nationale sont représentés par 8 députés au  niveau de la chambre basse du Parlement représentant 4 zones géographiques  à raison de deux députés par zone.

Sur les quatre zones géographiques établies, deux sont en France (zone I à  Paris et zone II à Marseille). La zone III englobe les circonscriptions  diplomatiques du Maghreb, Machrek, Afrique et Asie-Océanie, alors que la  zone VI est composée des circonscriptions diplomatiques et consulaires  d`Amérique et du reste de l’Europe (hors France).

Selon des données communiquées par le ministère de l’Intérieur et des  Collectivités locales, 61 centres de vote et 390 bureaux de vote seront mis  à la disposition des membres de la communauté nationale à l’étranger pour  leur permettre d’accomplir leur devoir électoral dans les meilleures conditions.

L’essentiel de la communauté nationale à l’étranger est établie en France  qui compte 763.313 électeurs inscrits: 463.260 dans la zone nord et 300.053  dans la zone sud, selon les précisions du coordonnateur consulaire à  l’ambassade d’Algérie en France.

Le même responsable a indiqué que 186 bureaux de vote seront ouverts  simultanément dans les locaux consulaires et à l’extérieur pour les  localités éloignées des postes consulaires pour permettre aux électeurs de  choisir leurs députés parmi 19 listes dans la zone nord et 14 listes dans  la zone sud.

Contrairement aux précédents scrutins, le vote pour les législatives aura  lieu pour la communauté algérienne établie en France durant trois jours,  les samedi 29 et dimanche 30 avril ainsi que le jeudi 4 mai de 8h00 à  19h00.

Instituée par la nouvelle Constitution, la Haute instance indépendante de  surveillance des élections (HIISE), composée de magistrats et de  représentants de la société civile, a de son coté, désigné ses  représentants pour suivre le déroulement du scrutin à l’étranger et  s’assurer de sa transparence et de sa probité.

Plusieurs leaders de partis politiques en lice pour les législatives ont  animé des meetings à l’étranger notamment en France pour présenter leurs  programmes notamment dans son aspect relatif à la prise en charge des  doléances et préoccupations des membres de la communauté nationale à  l’étranger.

 

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :