AlgérieNews

La CNEP s’actualise

Du nouveau à la CNEP pour faciliter les opérations de dépôts et de retrait sans pour autant pousser les titulaires de compte à se mobiliser de bonne heure pour des transactions. L’ensemble des agences de la Caisse nationale d’épargne et de prévoyance-Banque (CNEP-Banque) est relié au nouveau système d’information "T-24", indique lundi un communiqué de presse de cette institution financière.

La CNEP s’actualise

Par : Noureddine RAMZI

Du nouveau à la CNEP pour faciliter les opérations de dépôts et de retrait sans pour autant pousser les titulaires de compte à se mobiliser de bonne heure pour des transactions. L’ensemble des agences de la Caisse nationale d’épargne et de prévoyance-Banque (CNEP-Banque) est relié au nouveau système d’information “T-24”, indique lundi un communiqué de presse de cette institution financière.

Ce nouveau système d’information centralisé qui allie sécurité, confidentialité et rapidité de traitement, permet à cette institution de s’intégrer dans le nouveau paysage financier et de mieux se positionner sur le marché, précise le communiqué d’inspection du Président Directeur Général de la CNEP, Rachid Metref, à Ghardaia.

La CNEP envisage la diversification de ses produits et la mise en place d’une communication électronique rapide et sécurisée des échanges directs entre systèmes d’information, avec une garantie de transparence dans l’exécution des opérations, une fiabilité des informations échangées et une traçabilité automatisée.
Ce nouveau système d’information s’inscrit dans le cadre d’une stratégie de modernisation et de numérisation entreprise par la CNEP-Banque en vue procurer à sa clientèle une meilleure qualité de service, enrichie par une diversification de ses produits bancaires en matière d’épargne et de crédit.

La CNEP, qui compte 218 agences réparties à travers le territoire national, s’est dotée d’un nouveau système d’information caractérisé par une architecture centralisée (global banking) qui lui permet de contribuer pleinement à l’essor de la banque et le développement du marché financier Algérien.

Le président directeur général de la CNEP a inspecté les différentes agences de la CNEP de Ghardaia, Hassi-R’Mel et Laghouat où il s’est enquis de l’opération de raccordement de ces agences au système national d’information CNEP ainsi que les conditions de travail.

Sur papier tout paraît exemplaire: pas de haines interminables, pas de limite de retrait, pas de demande écrite pour un retrait supérieur à 200.000 dinars. Donc, c’est toute la fluidité des opérations financières qui est visé à travers ce nouveau pool.

Malheureusement la réalité est encore toute autre. Les clients de la CNEP ne peuvent retirer un montant supérieur à 200.000 dinars. Il faut en faire une demande écrite 48 heures à l’avance et la déposer au guichet pour permettre au service de « ramasser » le montant.

Actuellement pour toute demande de calcul des intérêts, il faut compter en moyenne une vingtaine de jours. Même délai pour le renouvellement d’un carnet qui n’a plus de pages vierges. Et pendant ce temps, aucun opération n’est possible.

Il faut donc espérer que le nouveau mode de fonctionnement allège les procédures.

N.R

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close
Close