La balade touristique…

La balade touristique…

Par : M. AZZEDE

On se balade aisément au Ministère du Tourisme. Les va-et-vient se multiplient et n’étonnent plus personne. Avec Tebboune comme Premier Ministre, le département où on se promène le plus entre Omar, Hadj, virées à gauche, virées à droite sans oublier le centre, tout va pour le… moins bien. Surtout quand le voyage est de plus en plus court, sans le fameux pécule en euros.

Le voyage est, certes, de plus en plus expéditif. Au départ, les perspectives sont de plus ou moins longue durée. Le plus souvent des années. Le plus court, une heure à peine. Entre les deux, 48 heures. Et vogue la galère pour des jours heureux à l’ombre des palmiers et plus rares de cocotiers, sur les rives de mers et océans. En pleine étendue désertique. Autant de paysages qu’offre non seulement notre pays, mais bien d’autres quand le « visa » est de durée « normale ».

Mais, quand il s’agit d’erreur pour ne pas dire de faute, le voyage devient très très vite éphémère. Certains Ministres Algériens qui viennent de transiter par celui du Tourisme en savent quelque chose… Mais il y a balade et ballade… Et surtout la ballade des gens heureux.

A.M

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *