EconomieMoyen OrientNews

Koweït va s’endetter sur le marché international pour financer son déficit

Koweït va s’endetter sur le marché international pour financer son déficit

Le Koweït a annoncé dimanche qu’il allait s’endetter sur le marché international par l’émission d’obligations et de sukuk, obligations compatibles avec la charia, pour financer son déficit budgétaire, après avoir enregistré un premier déficit en 16 ans. L’émirat pétrolier du Golfe entend « emprunter sur les marchés internationaux jusqu’à 3 milliards de dinars (10 milliards de dollars) par l’émission d’obligations libellées en dollars américains, sous forme d’obligations conventionnelles et de sukuk », a déclaré le ministre des Finances Anas Saleh au Parlement. Il a ajouté que son ministère allait aussi lever sur le marché local 2 milliards de dinars (6,6 milliards de dollars) en obligations et sukuk. La que le Koweït aura contractée en près de deux décennies. L’endettement est prévu durant l’actuelle année budgétaire 2016/2017, qui court du 1er avril au 31 mars prochain, a indiqué le ministre sans avancer de date précise. Il a rappelé que son département avait déjà levé, jusqu’à fin mars dernier, 2,5 milliards de dollars (2,24 milliards d’euros) sur le marché local.

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :