AlgérieCultureNews

Karima Nayt à l’Opera d’Alger : Une artiste aux multiples talents

Karima Nayt à l’Opera d’Alger
Une artiste aux multiples talents

Par Fayçal Charif

Elle sera sur scène ce dimanche à l’Opéra d’Alger – Boulem Bessaih, à partir de 19h 30. Un grand moment pour la chanteuse algérienne Karima Nayt qui arrive de Suède pour faire découvrir son dernier album «  Quoi d’autre » et son répertoire musical envoûtant dorloté par la beauté et la chaleur de son Pays.

Elle rêvait de cette montée sur scène dans son pays depuis longtemps, et elle l’attend avec joie et nostalgie et aussi avec cet amour qu’elle voue à son public algérien et à son Algérie. Quand on lui pose la question sur cet événement elle se précipite pour avouer : « C’est grand jour pour moi. C’est un plaisir et un honneur de se produire en Algérie, dans la chaleur musicale de l’Algérie, à algéroise, à l’Opéra d’Alger. J’adore ce que je vis depuis quelques jours et j’aime ce petit stress qui m’accompagne ».

Notre Karima Nayt est une artiste aux multiples talents. Elle est étonnante par les différentes facettes de son Art. Si elle est chanteuse connue et reconnue, elle est aussi danseuse, diplômée du Conservatoire  National  de Danse d’Alger, et actrice jouant dans plusieurs films.

Tout avait commencé pour elle dans l’art de la danse et sa carrière devait prendre ce chemin de l’expression corporelle. Etonnamment, après son diplôme, le cinéma l’attire et l’adopte. Mais, elle qui était très portée sur le chant, la musique et la composition, elle s’y fraye un passage où elle va exceller et ravir.

Attirée par la vie culturelle foisonnante du Caire, elle décide de s’y installer en 1998. Elle découvre avec émerveillement le pays des Pharaons et de l’art et devient danseuse soliste pour la compagnie de danse moderne de l’Opéra du Caire et chanteuse au sein du groupe Sharkiat, dirigé par le compositeur Fathy Salama.

Là où elle passe, que ça soit pour danser ou chanter, elle émeut son public à chaque apparition artistique. Elle joue et chante sur les scènes de nombreux festivals internationaux et son talent est récompensé par plusieurs prix dont le Grand Prix d’interprétation féminine au 16ème Festival International de Théâtre Expérimental du Caire pour sa performance dans « On the table listening to Wagner » (A table écoutant Wagner) de Mohamed Shafik.

Karima quitte l’Egypte en 2007, et s’en va poursuivre sa carrière en participant à différents projets artistiques dans le Middle East, notamment à Dubai ainsi qu’en Europe. Elle enregistre son premier album-solo « Quoi d’Autre ? » produit en 2012 en Suède qui a reçu le prix du meilleur album en Suède au “Swedish Folk & World-music award” 2013.

Cette artiste aux traits expressifs, au regard profond et au sourire discret est chaleureuse dans le contact, et se laisse aller volontiers à des éclats de rire quand les occasions s’y prêtent. La vie pour elle « est un grand moment de joie qu’il faut prendre à bars le corps ». Et l’art est pour elle « est une expression de l’âme… ».

Musicalement parlant, Karima Nayt est l’auteur des paroles des chansons qu’elle interprète. Elle chante en algérien, en arabe classique et en français. Son art est une voix lui permettant de « s’exprimer sur le social et le politique, de faire appel aux souvenirs et de puiser dans des choses enfouies qui ne sont ni des rires, ni des pleurs mais des vérités vues et vécues… ».

Karima Nayt, cette artiste complète est à découvrir ou à redécouvrir. Ce soir, sa belle voix va retentir sur le tout Alger à partir de l’Opéra d’Alger et l’écho va sûrement faire le tour de l’Algérie.

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close
Close