AlgérieCultureFranceNews

Kamel El Harrachi : Toujours sur les pas du… Papa !

Dans le cadre du grand « Festival MAAD in 93 », à Epinay-sur-Seine, Paris, l’artiste algérien Kamel EL Harrachi est invité ce samedi 6 octobre au Pôle Musical d’Orgemont à 20h 30 pour animer un spectacle riche en couleurs, en rythmes à la lueur du châabi, comme il sait le faire et comme l’a toujours fait son père Dahmane El Harrachi. Tel père tel fils….avec cette humilité du fils devant le grand art du père.

Kamel El Harrachi

Toujours sur les pas du… Papa !

Par : Fayçal Charif

Dans le cadre du grand « Festival MAAD in 93 », à Epinay-sur-Seine, Paris, l’artiste Algérien Kamel EL Harrachi est invité ce samedi 6 octobre au Pôle Musical d’Orgemont à 20h 30 pour animer un spectacle riche en couleurs, en rythmes à la lueur du châabi, comme il sait le faire et comme l’a toujours fait son père Dahmane El Harrachi. Tel père tel fils….avec cette humilité du fils devant le grand art du père.

Pour ce spectacle très attendu, Kamel El Harrachi a fait un clin d’oeil à deux artistes de talent et de charme, Idriss Agnel et Karine Gonzalez. Il les invite pour « ajouter cette autre touche universelle au répertoire ».  Comme à son habitude, Kamel aime l’innovation, l’original et le surprenant et c’est ce qu’il veut faire sur scène ce samedi.

Dans son répertoire aussi, les chansons de son père. Il ne peut que revenir vers souvenir de son « idole iternelle », Dahmane El Harrachi. « Mon père est pour moi, un guide presque spirituel, une voix à suivre, un modèle. Il est toujours présent dans ma musique et mes écrits. Il m’inspire… il est aussi dans mon coeur ».

Quand Kamel parle de son père, le grand artiste et compositeur, on a l’impression de ne connaître de lui que « ya errayeh », et pourtant, Dahmane El Harrachi est beaucoup plus que ça, beaucoup plus immense que ça. Kamel le résume bien « Dahmane El Harrachi est un philosophe dans le contenu de ses écrits. Il l’a été également dans sa manière d’être, de vivre, de parler et de chanter. Mon père n’a pas écrit pour plaire ou pour gagner de l’argent, il l’a fait pour un idéal… et pour comprendre la vie et ses aléas…»

Kamel sera sur scène pendant deux heures. Il chantera son père en reprenant quelques unes de ses célèbres chansons. Il sait que le public va demander le répertoire de son père. « Je reste à la disposition de mon public qui me réclame toujours les chansons de mon père…et je le fais avec plaisir, fierté et amour… »

Le spectacle sera aussi une occasion d’approcher El Harrachi fils pour se régaler avec des chansons propres à lui. Parce que même si le fils est épris de son père, il a pu se faire un style et un riche répertoire. « Je n’ai aucune envie de me démarquer de mon père, c’est un modèle pour moi, mais avec le temps et l’expérience, j’ai été jusqu’à faire un autre style propre à moi. Un style qui se rapproche bien évidemment de celui de mon père, mais je ne peux égaler le grand Dahmane, parce qu’il est inégalable, inimitable, irremplaçable… ».

Encore une fois donc, Kamel El Harrachi sera accompagné de son père sur scène au grand plaisir d’un public qui veut écouter la voix du fils et qui demandera un souvenir du père à qui il voue un grand respect à son art. « Il sera là, avec moi, comme il l’a toujours été. Sa belle âme sera là à mes côtés et le public le ressentira j’en suis plus que sûr… »

Entre fêtes familiales et soirées privées en France et en Algérie, Kamel El Harrachi poursuit son parcours artistique avec modestie et humilité. Il entretient la mémoire de son père et trace sa carrière avec un savoir faire artistique rare. Kamel est dans la belle recherche et dans la sauvegarde du patrimoine, et de son père et celui de la musique algérienne.

Bientôt, d’ici le début de l’année, il sortira son nouvelle album. Mais il ne se presse jamais, puisque cet album arrive 5 ans après « Ghanna Fennou » en hommage à son père, l’album qui avait fait vibrer la scène artistique et musicale algériennes.


 

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voire aussi

Close
Close
Close