Moyen OrientNews

Jordanie Cinq membres des renseignements jordaniens tués dans une attaque

Jordanie

Cinq membres des renseignements jordaniens tués dans une attaque

Cinq membres des services de renseignements ont été tués lundi dans une « attaque terroriste » contre leur bureau dans un camp de réfugiés palestiniens au nord d’Amman, soulevant de noues veau des inquiétudes quant à la menace pesant sur le royaume frontalier de la Syrie et de l’Irak. « Le bureau des services de renseignements dans le camp de Baqa’a a été la cible d’une attaque ignoble aujourd’hui (lundi) peu avant 07H00, faisant cinq morts parmi ses membres », a annoncé le porte- parole du gouvernement Mohamed Momani. La route qui mène au bâtiment, situé à l’extérieur du camp, était bouclée par les services de sécurité qui ont empêché les journalistes de s’approcher des lieux, a rapporté un correspondant de l’AFP sur place. Ouvert en 1968 pour accueillir les réfugiés palestiniens après la guerre israélo-arabe de 1967, le camp de Baqa’a, devenu aujourd’hui une ville rongée par la pauvreté et le chômage, compte plus de 100.000 réfugiés enregistrés auprès de l’UNRWA (l’agence des Nations unies pour l’aide aux réfugiés palestiniens). L’attaque a été menée par une seule personne qui a tiré avant de prendre la fuite.

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Moyen OrientNews

Jordanie Cinq membres des renseignements jordaniens tués dans une attaque

Jordanie

Cinq membres des renseignements jordaniens tués dans une attaque

Cinq membres des services de renseignements ont été tués lundi dans une « attaque terroriste » contre leur bureau dans un camp de réfugiés palestiniens au nord d’Amman, soulevant de noues veau des inquiétudes quant à la menace pesant sur le royaume frontalier de la Syrie et de l’Irak. « Le bureau des services de renseignements dans le camp de Baqa’a a été la cible d’une attaque ignoble aujourd’hui (lundi) peu avant 07H00, faisant cinq morts parmi ses membres », a annoncé le porte- parole du gouvernement Mohamed Momani. La route qui mène au bâtiment, situé à l’extérieur du camp, était bouclée par les services de sécurité qui ont empêché les journalistes de s’approcher des lieux, a rapporté un correspondant de l’AFP sur place. Ouvert en 1968 pour accueillir les réfugiés palestiniens après la guerre israélo-arabe de 1967, le camp de Baqa’a, devenu aujourd’hui une ville rongée par la pauvreté et le chômage, compte plus de 100.000 réfugiés enregistrés auprès de l’UNRWA (l’agence des Nations unies pour l’aide aux réfugiés palestiniens). L’attaque a été menée par une seule personne qui a tiré avant de prendre la fuite.

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :