JM-2018 : Tarragone remet le drapeau des prochains jeux à la ville d’Oran

JM-2018 : Tarragone remet le drapeau des prochains jeux à la ville d’Oran

TARRAGONE (Espagne)-La cérémonie de clôture des 18es jeux Méditerranéens de Tarragone en Espagne a été marquée, dimanche soir, par la remise du drapeau des prochains jeux de 2021, au maire de la ville d’Oran, sous les applaudissements des présents.

Après 9 jours de compétition et 245 titres distribués, les Jeux Méditerranéens à Tarragone ont été donc clos .

La cérémonie de presque deux heures a débuté par le passage de témoin entre le maire de Tarragone, Joseph Félix Ballesteros, et le maire d’Oran Noureddine Boukhatem, via le président du Comité international des Jeux méditerranéens, M. Ama Addadi.

Une courte projection de quelques minutes sur les écrans géants du stade, ont permis aux présents d’avoir un avant goût de l’accueil qui sera réservé aux délégations qui rehausseront les JM de 2021.

Après neuf jours de compétition et 245 titres distribués, les 18es JM ont été clos, avec une cérémonie riche en couleurs et dédiée, principalement aux volontaires, comme l’avait annoncé, en conférence de presse le maire de Tarragone.

Devant une assistance faible, chose inhabituelle dans ce genre de rendez-vous, les présents au Nou Estadi du Gimnastic ont été invités à  suivre quelques fresques symbolisant la culture de la ville de Tarragone, avant de céder le passage au chanteur compositeur catalan du Pop-Folk, Alvaro Soler qui a gratifié les participants de quelques uns de ses succès:

“Sofia”, “La Cintura”, entre autres, le tout, sous les danses des jeunes volontaires qui ont tenu à démontrer leur joie d’avoir pris part aux JM-2018.

Les feux d’artifices qui ont illuminé le ciel du stade de Tarragone ont été la fin en apothéose de la cérémonie de clôture des 18es Jeux Méditerranéens qui ont enregistré une participation record de 3648 athlètes dont 1458 dames et 26 pays, avec l’intégration, pour la première fois, du Portugal.

La 18e édition a été peu réjouissante avec une faible moisson de treize médailles (2 or, 4 argent et 7 bronze) et une modeste 15e place au classement final des médailles, qui a sacré l’Italie, avec 156 breloques (56 or, 55 argent, 45 bronze), suivie de l’Espagne avec un total de 122 (38 or, 40 argent, 44 bronze) et la Turquie avec 95 (31 or, 25 argent, 29 bronze).

Aps

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *