AlgérieCultureNews

“J’aurais voulu” : Un poème émouvant de la poétesse Zoubida Belkacem en hommage aux victimes des massacres du 8 mai 45

“J’aurais voulu”
Un poème émouvant de la poétesse Zoubida Belkacem en hommage aux victimes des massacres du 8 mai 45

J’aurai voulu t’offrir ma jeunesse et ma fougue en liesse.

Mes colères qui grondent comme la foudre dans le ciel.

J’aurais voulu t’offrir des poèmes et des vers.

Des louanges et des prières.

Rien n’aurait été plus précieux pour te plaire.

J’aurai voulu t’offrir des diamants en rivières.

Des cascades de jouvence et de trésors en pierres.

Toi qui brille de milles feux

Qui surplombe la Méditerranée de tes hauts lieux.

Toi le berceau de mon identité

Toi mon Algérie à moi, ma seule vérité.

J’aurais voulu me prosterner à tes pieds.

Toi ma princesse si convoitée.

Te servir de remparts

Contre tout les Corsaires et les Pirates.

J’aurais voulu me sacrifier pour te protéger.

Servir de bouclier contre les envahisseurs et les pilleurs.

Ériger des forteresses sur tes hauteurs.

J’aurai voulu t’offrir le soleil et la lune .

Affranchir des servantes et des serviteurs

Pour ta gloire et ta grandeur.

J’aurai voulu être là

Lorsque tu as subi les Assauts de l’armada.

Des Espagnols et de la Conquista.

J’aurais voulu te protéger

Toi mon Algérie immaculée.

Contre tout les parvenus et les intrus.

Qui ont violé ta souveraineté.

J’aurai voulu écrire ton nom en lettres d’or

Témoigner de ta prospérité pour que nul

Ne s’avise de te causer du tort.

Car tu as régné en souveraine

Mon Algérie à moi, ma Reine

Zoubida Belkacem
Constantine le 07/05/2018
Oeuvre protégée

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :