Etats-UnisInternationalMoyen OrientNews

Israël et les Émirats concluent un accord historique prévoyant la suspension de l’annexion de la Cisjordanie

Cet accord de normalisation des relations entre les deux pays, négocié par les États-Unis et Donald Trump, prévoit la suspension de l’annexion de territoires Palestiniens.

Israël et les Émirats concluent un accord historique prévoyant la suspension de l’annexion de la Cisjordanie

Cet accord de normalisation des relations entre les deux pays, négocié par les États-Unis et Donald Trump, prévoit la suspension de l’annexion de territoires Palestiniens.

 INTERNATIONAL – Les Émirats Arabes unis et Israël ont convenu ce jeudi 13 août de normaliser leurs relations dans le cadre d’un accord historique négocié par les États-Unis, en vertu duquel l’État hébreu a accepté de mettre fin à la poursuite de l’annexion de territoires palestiniens, selon Abou Dhabi. Mais le Premier ministre israélien n’a pas confirmé, loin de là : Benjamin Netanyahu dit ne pas avoir “renoncé” à ce projet.

Annoncé en premier par le Président Américain Donald Trump sur Twitter, cet accord verra Israël mettre fin à son plan d’annexion de grandes parties de la Cisjordanie occupée, selon les Émirats.

Il ferait des Émirats Arabes unis le troisième pays Arabe avec lequel Israël entretient des relations diplomatiques après ses accords de paix avec l’Égypte et la Jordanie.

Le projet israélien d’annexion de pans de la Cisjordanie occupée était initialement porté par Donald Trump, dans le cadre de son plan controversé pour le Proche-Orient dévoilé en janvier (qui prévoyait également la normalisation des relations entre Israël et les Émirats), avant d’être rapidement endossé par le gouvernement israélien. Son application par Israël pouvait intervenir à tout moment à compter du 1er juillet mais n’avait fait l’objet d’aucune mise en œuvre à ce jour.

Israël a accepté de “mettre fin à la poursuite de l’annexion des territoires Palestiniens” dans le cadre du plan de normalisation des relations, a tweeté le prince héritier d’Abou Dhabi. “Lors d’un appel entre le Président (Américain Donald) Trump et le Premier Ministre (Israélien Benjamin) Netanyahu, un accord a été trouvé pour mettre fin à toute annexion supplémentaire de territoires Palestiniens”, a affirmé cheikh Mohammed ben Zayed Al-Nahyane sur son compte Twitter.

Un “report” des projets d’annexion, mais pas un “renoncement”

Le Premier Ministre Israélien, Benjamin Netanyahu, a déclaré qu’il s’agissait d’un “jour historique” en réponse aux tweets de Donald Trump sur l’accord.

“Une journée historique”

“Aujourd’hui, une nouvelle ère commence dans les relations entre Israël et le monde Arabe”, a-t-il déclaré dans la soirée lors d’une conférence de presse.

Cette normalisation aura pour effet de “reporter” les projets Israéliens d’annexion de pans de la Cisjordanie occupée, a ajouté Benjamin Netanyahu, nuançant toutefois qu’il n’avait pas “renoncé” à cette option déjà critiquée par les Palestiniens et une partie de la communauté internationale. “J’ai apporté la paix, je réaliserai l’annexion”, a-t-il soutenu.

Triomphant, Benjamin Netanyahu a indiqué que l’accord portait également sur “des échanges d’ambassadeurs et des échanges commerciaux, y compris des vols directs entre Abou Dhabi et Tel-Aviv”. “Les Émirats vont investir des sommes importantes en Israël (…) Il s’agit d’une ouverture pour la paix dans la région”, a ajouté le Premier Ministre Israélien.

L’Autorité Palestinienne convoque une “réunion d’urgence”

Le Président de l’Autorité Palestinienne Mahmoud Abbas a de son côté qualifié l’accord de “trahison” de la cause Palestinienne. “Les dirigeants Palestiniens rejettent ce que les Émirats Arabes Unis ont fait. Il s’agit d’une trahison de Jérusalem et de la cause Palestinienne”, a indiqué dans un communiqué la direction Palestinienne appelant à une “réunion d’urgence” de la Ligue Arabe.

En guise de protestation, elle a aussi ordonné le rappel “immédiat” de l’ambassadeur Palestinien à Abou Dhabi.

L’accord est une “victoire” pour la diplomatie, a commenté pour sa part l’ambassadeur des Émirats Arabes unis à Washington, Youssef al-Otaïba sur Twitter. “L’annonce d’aujourd’hui est une victoire pour la région et pour la diplomatie”, a-t-il écrit.

“C’est une avancée pour les relations entre Israël et les pays Arabes”, a-t-il ajouté, soulignant que l’accord “préserve l’option de deux États (Israélien et Palestinien), défendue par la Ligue Arabe et la communauté internationale”. Cette option a été ignorée jusqu’ici par le Président Trump dont le plan de paix ne comporte aucune référence à un État Palestinien vivant aux côtés d’Israël.

De son côté, le Président Egyptien, Mohamed al-Sissi, dont le pays, un allié des Émirats et des États-Unis, est l’un des deux États Arabes avec la Jordanie à avoir signé un accord de paix avec Israël, a salué le compromis entre Abou Dhabi et Israël.

″Éviter” une “annexion unilatérale”

Ces dernières années, Israël a développé une coopération officieuse avec des économies régionales comme Bahreïn, les Émirats et l’Arabie Saoudite, avec lesquels il cherche à normaliser ses relations.

Par le passé, cette normalisation était intimement liée au processus de paix avec les Palestiniens, qui devait servir de pont aux relations avec le monde Arabe et plus largement musulman. Mais pour Benjamin Netanyahu, c’est plutôt la normalisation avec les pays Arabes qui poussera les Palestiniens à un accord de paix avec Israël.

“La gauche Israélienne et mondiale a toujours dit qu’on ne peut pas faire d’accord de paix avec les pays Arabes sans la paix avec les Palestiniens (…) Pour la première fois dans l’histoire, Benjamin Netanyahu a brisé ce paradigme”, a réagi son Parti, le Likoud.

L’annonce de la normalisation avec les Émirats Arabes unis permet “d’éviter” une “annexion unilatérale”, a d’ailleurs commenté sur Twitter le chef de la diplomatie Israélienne Gabi Ashkenazi, membre du Parti Centriste Bleu Blanc.

Source : HuffPost 14/08/2020

 

 

 

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :