ASIENews

Indonésie : Le crash d’Air-Asia causé par une pièce défectueuse et la réaction de l’équipage

Indonésie

Le crash d’Air-Asia causé par une pièce défectueuse et la réaction de l’équipage

L’accident de l’avion d’Air-Asia en Indonésie qui s’était abîmé en mer de Java fin 2014 (162 morts) a été causé par une pièce défectueuse et un problème de maintenance ainsi que la réaction de l’équipage, ont indiqué mardi les enquêteurs indonésiens. L’appareil avait décollé le 28 décembre de la ville indonésienne de Surabaya pour Singapour (vol QZ8501) et disparu des écrans radars environ une demi-heure plus tard, après avoir demandé à prendre de l’altitude en raison de conditions météo très difficiles, puis de décrocher. Dans le rapport final présenté par le Comité national indonésien de la sécurité des transports, les enquêteurs observent que des problèmes répétés dus au système de commande du gouvernail ont conduit l’équipage à débrancher le pilote

automatique pour remédier à la situation qui a finalement conduit à sa

chute. Le pilote automatique a été débranché en raison des systèmes d’alarme répétés qui ont été déclenchés par une fissure dans une soudure sur le système de la gouverne de direction — qui aide à contrôler les mouvements du gouvernail, souligne le rapport. Au quatrième signal d’alarme, les pilotes ont essayé de réinitialiser l’ordinateur pour relancer le système, mais cette manœuvre a débranché

le pilote automatique. « Les actions suivantes de l’équipage ont rendu l’avion incontrôlable », ce qui a entraîné un « décrochage prolongé » de l’appareil ne permettant plus à l’équipage de le redresser, explique le rapport. D’autant plus qu’il y a eu une mauvaise communication entre les

deux pilotes qui ont pris des initiatives opposées, a déclaré l’enquêteur Nurcahyo Utomo. Ce dernier a observé que les pilotes d’Airbus chez Air-Asia n’avaient pas suivi une formation suffisante pour réagir à une forte déstabilisation d’un appareil, dans la mesure où ce n’était pas recommandé par constructeur.

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ASIENews

Indonésie : Le crash d’Air-Asia causé par une pièce défectueuse et la réaction de l’équipage

Indonésie

Le crash d’Air-Asia causé par une pièce défectueuse et la réaction de l’équipage

L’accident de l’avion d’Air-Asia en Indonésie qui s’était abîmé en mer de Java fin 2014 (162 morts) a été causé par une pièce défectueuse et un problème de maintenance ainsi que la réaction de l’équipage, ont indiqué mardi les enquêteurs indonésiens. L’appareil avait décollé le 28 décembre de la ville indonésienne de Surabaya pour Singapour (vol QZ8501) et disparu des écrans radars environ une demi-heure plus tard, après avoir demandé à prendre de l’altitude en raison de conditions météo très difficiles, puis de décrocher. Dans le rapport final présenté par le Comité national indonésien de la sécurité des transports, les enquêteurs observent que des problèmes répétés dus au système de commande du gouvernail ont conduit l’équipage à débrancher le pilote

automatique pour remédier à la situation qui a finalement conduit à sa

chute. Le pilote automatique a été débranché en raison des systèmes d’alarme répétés qui ont été déclenchés par une fissure dans une soudure sur le système de la gouverne de direction — qui aide à contrôler les mouvements du gouvernail, souligne le rapport. Au quatrième signal d’alarme, les pilotes ont essayé de réinitialiser l’ordinateur pour relancer le système, mais cette manœuvre a débranché

le pilote automatique. « Les actions suivantes de l’équipage ont rendu l’avion incontrôlable », ce qui a entraîné un « décrochage prolongé » de l’appareil ne permettant plus à l’équipage de le redresser, explique le rapport. D’autant plus qu’il y a eu une mauvaise communication entre les

deux pilotes qui ont pris des initiatives opposées, a déclaré l’enquêteur Nurcahyo Utomo. Ce dernier a observé que les pilotes d’Airbus chez Air-Asia n’avaient pas suivi une formation suffisante pour réagir à une forte déstabilisation d’un appareil, dans la mesure où ce n’était pas recommandé par constructeur.

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :