AlgérieEconomieNews

Importations : Grand remue-ménage

Importations

Grand remue-ménage

Par : Abdelkader DJEBBAR

Grand chamboulement dans les importations. La loi des finances 2018 est on ne peut plus claire dans ce domaine qui va subir toute une série de changements.

Il s’agit, tout d’abord, de l’élargissement de la liste des marchandises  soumises à la Taxe intérieure de consommation (TIC), au taux de 30%, pour 10 familles de produits finis. Ensuite il est question du relèvement des droits de  douanes, pouvant atteindre 60%, pour 32 familles de produits finis, a  précisé M. Benmeradi lors d’une réunion avec les cadres de son secteur.

Ces deux mesures permettront non seulement l’amélioration de la  compétitivité des produits locaux par rapport à ceux importés mais aussi la  valorisation des recettes budgétaires sur les opérations d’importation de  certains produits de luxe, a fait valoir le ministre.

De surcroît, et après accord du gouvernement, le secteur du commerce envisage de mettre en place, pour l’année 2018, un seul   contingent quantitatif concernant les véhicules automobiles (transport de marchandises, transport de personnes et véhicules de   tourisme) à l’exclusion des collections CKD/SKD destinés au montage et de certains véhicules et engins spéciaux, a poursuivi M. Benmeradi.

Mais ce contingent ne sera ouvert qu’en cas de nécessité, a-t-il précisé lors d’un point de presse tenu en marge de cette réunion.

Concernant les contingents tarifaires fixés dans le cadre de l’Accord d’association avec l’Union européenne et portant sur certains produits agricoles et agro-alimentaires, ils seront normalement ouverts au cours de l’exercice 2018.

Ce cahier des charges est en cours d’approbation par arrêté conjoint entre  les ministères du Commerce et des Finances.

Il est également prévu d’instituer un dispositif pour la mise en œuvre des mesures de sauvegarde à travers une commission intersectorielle chargée du suivi de ces mesures, en application du décret de 2005 fixant les  conditions et les modalités de mise en œuvre des mesures de sauvegarde.

Le Ministre a aussi fait savoir que le système des licences  d’importations, mis en vigueur en 2016, sera supprimé en 2018 du fait que  ce dispositif a non seulement “montré ses limites” mais c’est aussi un  système “bureaucratique” et “manquant de transparence” sans compter qu’il a  engendré parfois des problèmes d’approvisionnement.

Selon ses pronostics, les importations devraient atteindre à la fin 2017 les 45 milliards de dollars contre 46,7 milliards de dollars à fin 2016,  tandis que pour l’année 2018, la facture d’importation devrait baisser à 30 milliards de dollars.

Et au Ministre du Commerce d’indiquer que près de 900 produits seront suspendus à l’importation dès janvier 2018 dans le cadre du nouveau dispositif d’encadrement du commerce extérieur, a indiqué mardi à Alger le Ministre du Commerce, Mohamed Benmerradi, Il s’agit essentiellement des fruits secs, des fromages (produits finis), des fruits frais (à l’exception des bananes), des légumes frais (sauf l’ail), des viandes (à l’exception de certaines catégories telles les viandes bovines), du thon, des dérivés du maïs, des préparations de viande, des chewing-gum, des bonbons et chocolats, des pâtes alimentaires et  des articles électroménagers et des téléphones mobiles.

La facture d’importation de ces produits s’est établie à 1,5 milliard de dollars durant les 10 premiers mois de 2017, a fait savoir M. Benmeradi lors d’un point de presse tenu en marge d’une réunion avec les cadres de son secteur.

Mais le gouvernement a décidé d’instaurer de nouvelles dispositions pour contenir davantage les importations et aussi à encourager la production nationale.

A ce propos, il a indiqué qu’il a été reçu une centaine de demandes provenant des industriels nationaux pour la protection de la production nationale dans des filières telle celle de transformation laquelle possède des “niches de  production importantes”.

A.D

 

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close
Close