AlgérieFranceNews

Imad “Ambassadeur d’honneur” d’Algérie en France le temps d’une journée

Imad “Ambassadeur d’honneur” d’Algérie en France le temps d’une journée

PARIS – Imad Chiali, l’enfant Algérien qui avait ému les Français et enflammé les réseaux sociaux en donnant une leçon d’espoir et de détermination face à une maladie rare, a été fait mardi “Ambassadeur d’honneur” en France le temps d’une journée, un vœu exaucé.

Tout le monde se rappelle de ce “little big man” qui a séduit les téléspectateurs Français et même Algériens par son intelligence pétillante, son éloquence innée et son aisance face aux caméras, qui était venu en urgence se soigner en France à l’âge de trois ans et demi.

“C’est grâce à Dieu et à la prise en charge de l’Etat Algérien que je me porte mieux et bien”, a-t-il déclaré à son arrivée à l’Ambassade d’Algérie en France pour “prendre ses fonctions”, même s’il n’a reçu, pour le moment et pour son jeune âge (10 ans) aucun enseignement dans la diplomatie, une carrière qu’il souhaite embrasser à l’âge adulte.

“Je remercie Dieu de m’avoir donné cette force. Cette maladie pour moi est un test pour aller vers la réussite dans la vie”, a-t-il ajouté devant une assistance restée bouche bée.

Imad, qui a un “situs inversus” complet, position inversée des organes internes, dont son cœur est à droite et tous les autres organes sont à gauche, ses reins étaient bloqués, une tumeur intestinale et a contracté un AVC, a ébloui le personnel de l’Ambassade par ses déclarations et son aisance au jeu de questions-réponses.

“Je remercie mon père de m’avoir donné un rein. Ainsi, je suis arrivé à me débarrasser de la machine (hémodialyse) à laquelle je me chargeais comme un smartphone”, aime-t-il dire avec un humour qui lui est propre, juste pour montrer, comme l’a si bien expliqué son père, que “finalement, cette maladie n’est pas une aussi mauvaise chose”.

“Elle nous a donné tous un double atout : la détermination face à un sérieux problème de santé et l’espoir de la vie et de ne jamais abdiquer”, a-t-il expliqué tout en s’efforçant de rester très humble face à la force exceptionnelle de son fils, qui veut à tout prix aider les gens alors que lui même a besoin d’aide.

“Sa maladie n’a pas été handicapante pour notre couple. Au contraire, elle nous a apporté du bonheur et de la sérénité”, a-t-il souligné

Après avoir pris possession du bureau de l’Ambassadeur, Abdelkader Mesdoua, Imad a réuni tout le staff pour leur donner très rapidement des “instructions” qu’on a accueillies à bras ouverts.

Le deuxième souhait d’Imad est de rencontrer le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika. L’ambassadeur Abdelkader Mesdoua l’a informé que le message a été relayé et que le Président a répondu par l’affirmative.

La cérémonie a été accompagnée par le groupe Condor qui a offert à Imad une tablette et un smartphone. Sa célébrité ne s’est pas arrêtée là. Il a été invité par l’international Riad Mahrez à Leicester, par le défenseur de la Juventus, Mehdi Benatia, et très prochainement Yacine Brahimi viendra lui rendre visite, a-t-on appris sur place.

Aps

 

 

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer