Moyen OrientNews

IGCF 2018 : lacement du réseau arabe dans la région MENA

IGCF 2018 : lacement du réseau arabe dans la région MENA

SHARJAH – Le Centre international de la communication gouvernementale du Gouvernement de Sharjah (SGMB) a lancé jeudi le réseau arabe de communication gouvernementale dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique  du nord (MENA) pour être au diapason des développements professionnels en matière de communication  gouvernementale.

Lancé en marge des travaux du 7ème Forum international de la communication gouvernementale (IGCF), organisé à Expo Center (Sharjah) sous le thème “Le millénaire numérique, où va t-on?”, auxquels participe le directeur général de l’agence Algérie Presse Service (APS), Abdelhamid Kacha, ce réseau vise selon le président du conseil médiatique de Sharjah, Sheikh Sultan Bin Ahmed Al Qasimi, à opérer un développement “qualitatif et concret” en matière de communication gouvernementale en soutenant davantage le personnel de ce secteur et renforçant la communication entre les gouvernements afin de contribuer au développement durable”.

Ce réseau, a-t-il poursuivi, permettra à ses membres d’avoir accès à sa bibliothèque personnel, doté d’un grand nombre de recherches, d’études et de rapports traitant de plusieurs sujets relatifs à la communication gouvernementale et les pratiques professionnelles les plus modernes y afférentes. Il ouvrira, également, la voie aux membres pour se contacter en vue d’échanger les expertises et le savoir-faire sur les méthodes de la communication gouvernementale.

Les participants à ce forum avaient examiné, mercredi soir, une communication sur la définition de la diplomatie numérique en tant que forme de communication diplomatique émergente dans le monde, présentée par Mohammed Ayesh, chef de département de la communication de masse à l’université américaine (Sharjah).

“Marquée par une communication ouverte, directe et interactive, la diplomatie numérique qui constitue une extension pour la diplomatie traditionnelle et générale entre les autorités officielles vise la création d’un Soft Power au service des pays et leurs tendances internationales” a précisé le chef de département.

Il a appelé, en outre, à la nécessité du renforcement de l’aspect visuel en matière de communication, d’autant que l’image a beaucoup d’influence que l’écriture, exhortant à la préservation du visage humain dans l’opération communicative et au dialogue interactif .

Pour rappel, le IGCF tend à exposer les pratiques locales, arabes et internationales en matière de communication gouvernementale à travers une série de séances de débats et des ateliers outre plusieurs idées contribuant au renforcement de la communication entre le Gouvernement et la public.

Aps

 

 

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :