AlgérieCultureFranceNews

Idir nous a quittés 

Véritable monument de la culture kabyle, le musicien s'est éteint à Paris, à l'hôpital Bichat, des suites d'une maladie contre laquelle il se battait depuis des années. 

Idir nous a quittés 

Lille par : Mohammed CHOUAKI

Véritable monument de la culture kabyle, le musicien s’est éteint à Paris, à l’hôpital Bichat, des suites d’une maladie contre laquelle il se battait depuis des années.

La triste nouvelle est tombée dans la nuit de samedi 2 à dimanche 3 mai, sous la forme d’un bref et touchant communiqué posté par la famille du chanteur Algérien d’expression Kabyle sur sa page Facebook :

« Nous avons le regret de vous annoncer le décès de notre père (à tous), Idir le samedi 2 mai à 21h30. Repose en paix papa. »

Selon divers médias Algériens, notamment Berbère Télévision sur Twitter, Idir s’est éteint à Paris, à l’hôpital Bichat, des suites d’une maladie contre laquelle il se battait depuis des années. Sa mort n’est pas liée au Covid-19, a précisé sa famille, selon le site ObservAlgérie.

Né en 1949 à Tizi-Ouzou, Idir, Hamid Cheriet de son vrai nom, s’est produit sur de nombreuses scènes internationales. Idir s’est associé dans son dernier album « Ici et ailleurs », sorti en 2017, à des chanteurs Français de renom comme Charles Aznavour, Francis Cabrel ou encore Bernard Lavilliers.

L’interprète de l’éternelle « Avava Inouva », tube planétaire interprété en 20 langues étrangères, a renoué en 2018 avec son public lors d’un concert à la Coupole du complexe olympique Mohamed-Boudiaf à l’occasion de Yennayer, nouvel an Amazigh célébré le 12 janvier, après une absence de près de 40 ans.

M.CH

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :