AlgérieAMÉRIQUEEconomieEtats-UnisNews

Houston : Le gaz de schiste à l’ordre du jour

Houston

Le gaz de schiste à l’ordre du jour

Par :  Abdelkader DJEBBAR

Lundi, ce fut la grande ouverture de la deuxième édition du Forum Algero-Americain sur l’énergie. Et, bien sûr, c’était dans la capitale mondiale de l’énergie, Houston. Côté Algérien, il y avait, entre autres, les PDG de Sonatrach et de Sonelgaz et côté Américain, la vice Secrétaire d’Etat adjoint et le directeur Maghreb au département d’Etat.

La deuxième édition du forum a vu également la participation de plusieurs compagnies pétrolières Américaines opérant dans la production et les services en Algérie.

Depuis Houston, le PDG de Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour, a reconnu que la compagnie nationale des hydrocarbures va se lancer prochainement dans le gaz de schiste et l’offshore, à savoir l’exploitation des gisements pétroliers et gaziers situés au large des côtes.

Le gaz de schiste semble constituer l’un des axes majeurs de la stratégie de gestion de Sonatrach à l’horizon 2030.

La vice-secrétaire d’Etat adjoint, Sandra Oudkirk, a reconnu, par ailleurs, que les Etats-Unis s’intéressaient au développement des énergies non conventionnelles en Algérie. Cette dirigeante américaine a tenté de convaincre ses interlocuteurs algériens de l’impact positif de l’exploitation du gaz de schiste sur la sécurité énergétique des pays.

Sandra Oudkirk a cité le cas de son pays, les Etats-Unis, devenus en l’espace de quinze années un exportateur net de gaz grâce à l’exploitation de ces ressources non conventionnelles. Le développement de ces projets ont ” permis de changer le paysage énergétique des Etats-Unis “, a-t-elle dit.

Pour rassurer les partenaires Américains, le PDG de Sonatrach a fait savoir enfin qu’un ambitieux plan d’investissement de 56 milliards de dollars sur cinq ans sera dévoilé dans les trois prochaines semaines. “C’est une annonce importante pour les partenaires qui souhaitent investir en Algérie”, a-t-il indiqué devant un parterre de représentants de compagnies américaines qui prennent part à ce forum.

Contre toute attente, le PDG de Sonatrach a même orienté le débat sur le contraire de ce que veut le Président de la République.  Abdelmoumen Ould Kaddour a plaidé encore une fois en faveur de ce que veut entendre son auditoire (les Américains) autrement dit le gaz et le pétrole de schiste. Il est manifeste que son seul souci est de ne capter que ce genre d’investissement. Le patron de Sonatrach est allé plus loin en annonçant un chiffre de 56 milliards de dollars dont une part importante sera réservée à ce type de ressources dans laquelle les compagnies de services présentes à ce conseil excellent.

Forcément, cela leur a donné de l’eau à la bouche. Il devait résumer la stratégie qu’il compte entreprendre pour cette entreprise qu’on vient de lui confier et qui consiste à diversifier les sources d’énergies du groupe en allant vers des activités nouvelles dans l’offshore et le gaz de schiste.

A.D

 

 

 

 

 

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voire aussi

Close
Close
Close