Sport

Grèce Les joueurs renoncent à leurs primes

Oui, la Grèce est un pays en crise et sa sélection en pâtit. Oui, les Hellènes viennent de se faire sortir du Mondial après une cruelle séance de tirs au but contre le Costa Rica (1-1, 5-3 tab). Mais la sélection grecque a décidé de sortir sur un geste de classe. Avant leur élimination, les hommes du portugais Fernando Santos annonçaient dans une lettre adressée au premier ministre grec Antonis Samaras qu’ils renonçaient à leurs primes de qualification pour les huitièmes de finale. Au vu de la situation financière de la fédération, les champions d’Europe 2004 souhaitent investir cet argent dans un projet sur le long terme: «Nous ne jouons que pour la Grèce et le peuple grec. Tout ce que nous attendons de vous, c’est une aide pour trouver un endroit et y construire un centre d’entraînement pour notre équipe nationale.» Pas de jeu flamboyant donc, mais un cœur gros comme ça.

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :