EuropeNews

Grande Bretagne Brexit/référendum: la communauté musulmane partagée, le conseil musulman britannique appelle à voter contre

Grande Bretagne

Brexit/référendum: la communauté musulmane partagée, le conseil musulman britannique appelle à voter contre

LONDRES- Le Conseil des musulmans britanniques (MCB) en Grande-Bretagne a appelé la communauté musulmane à voter contre le retrait britannique de l’Union européenne au référendum de jeudi, en reconaîssant que nombreux sont parmi la communauté musulmane qui préfèrent un brexit (retrait britannique).

Le président du CMB, Omer El Hamdoon, a indiqué à l’APS que la décision de soutenir le maintien britannique à l’UE émane de sa conscience que c’est un vote « important qui concerne les futures générations » et que les musulmans du Royaume-Uni « devraient soutenir une Europe plus forte ».

Il reconnaît toutefois que « beaucoup de musulmans sont pour le brexit en raison des positions xénophobes et islamophobes de certains décideurs européens », ce qui « n’est pas le cas » des Britanniques, affirme-t-il.

« Le Royaume Uni est un bon pays pour les musulmans, et les Britanniques en général, ont toujours été tolérants et respectueux des autres religions et des différences des communautés, et méritent à ce titre d’être soutenus », a ajouté M. El Hamdoon.

Pour le CMB , qui n’avait pas été impliqué dans la campagne, « sortir de l’UE, c’est courir le risque de perpétuer les clivages dans la société, ce qui augmenterait les niveaux de crimes haineux contre les musulmans britanniques ».

El Hamdoon a également cité « la protection juridique » garantie par l’UE pour les minorités à travers la Cour européenne des droits de l’homme, et pense aussi que l’UE joue « un rôle majeur » dans la consolidation et la défense des valeurs démocratiques.

Le choix du Conseil d’un vote contre le brexit est motivé également par des raisons économiques. Il rappelle que les experts prédisent un recul dans la croissance économique du pays en cas d’un brexit, et relève que, la communauté musulmane est constituée d’un grand nombre de jeunes qui risquent de se retrouver en chômage, et des hommes d’affaires qui ne seront pas épargné.

« Il y a plus de trois millions de musulmans en Grande-Bretagne qui contribuent à la vie économique, sociale et politique. Rien qu’à  Londres, plus de 14 000 musulmans possèdent des entreprises qui créent plus de 70 000 emplois, et seront touchés par les retombées d’un brexit », a-t-il souligné.

46,5 millions de Britanniques sont concernés par le vote qui commencé jeudi, pour décider du sort britannique avec l’UE.

Les résultats des votes seront connus vendredi matin, selon les médias locaux. Les sondages effectués jusqu’à la veille du référendum, donnaient des résultats très mitigés, ne permettant pas de savoir quel clan est réellement en avance.

 

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EuropeNews

Grande Bretagne Brexit/référendum: la communauté musulmane partagée, le conseil musulman britannique appelle à voter contre

Grande Bretagne

Brexit/référendum: la communauté musulmane partagée, le conseil musulman britannique appelle à voter contre

LONDRES- Le Conseil des musulmans britanniques (MCB) en Grande-Bretagne a appelé la communauté musulmane à voter contre le retrait britannique de l’Union européenne au référendum de jeudi, en reconaîssant que nombreux sont parmi la communauté musulmane qui préfèrent un brexit (retrait britannique).

Le président du CMB, Omer El Hamdoon, a indiqué à l’APS que la décision de soutenir le maintien britannique à l’UE émane de sa conscience que c’est un vote « important qui concerne les futures générations » et que les musulmans du Royaume-Uni « devraient soutenir une Europe plus forte ».

Il reconnaît toutefois que « beaucoup de musulmans sont pour le brexit en raison des positions xénophobes et islamophobes de certains décideurs européens », ce qui « n’est pas le cas » des Britanniques, affirme-t-il.

« Le Royaume Uni est un bon pays pour les musulmans, et les Britanniques en général, ont toujours été tolérants et respectueux des autres religions et des différences des communautés, et méritent à ce titre d’être soutenus », a ajouté M. El Hamdoon.

Pour le CMB , qui n’avait pas été impliqué dans la campagne, « sortir de l’UE, c’est courir le risque de perpétuer les clivages dans la société, ce qui augmenterait les niveaux de crimes haineux contre les musulmans britanniques ».

El Hamdoon a également cité « la protection juridique » garantie par l’UE pour les minorités à travers la Cour européenne des droits de l’homme, et pense aussi que l’UE joue « un rôle majeur » dans la consolidation et la défense des valeurs démocratiques.

Le choix du Conseil d’un vote contre le brexit est motivé également par des raisons économiques. Il rappelle que les experts prédisent un recul dans la croissance économique du pays en cas d’un brexit, et relève que, la communauté musulmane est constituée d’un grand nombre de jeunes qui risquent de se retrouver en chômage, et des hommes d’affaires qui ne seront pas épargné.

« Il y a plus de trois millions de musulmans en Grande-Bretagne qui contribuent à la vie économique, sociale et politique. Rien qu’à  Londres, plus de 14 000 musulmans possèdent des entreprises qui créent plus de 70 000 emplois, et seront touchés par les retombées d’un brexit », a-t-il souligné.

46,5 millions de Britanniques sont concernés par le vote qui commencé jeudi, pour décider du sort britannique avec l’UE.

Les résultats des votes seront connus vendredi matin, selon les médias locaux. Les sondages effectués jusqu’à la veille du référendum, donnaient des résultats très mitigés, ne permettant pas de savoir quel clan est réellement en avance.

 

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EuropeNews

Grande Bretagne Brexit/référendum: la communauté musulmane partagée, le conseil musulman britannique appelle à voter contre

Grande Bretagne

Brexit/référendum: la communauté musulmane partagée, le conseil musulman britannique appelle à voter contre

LONDRES- Le Conseil des musulmans britanniques (MCB) en Grande-Bretagne a appelé la communauté musulmane à voter contre le retrait britannique de l’Union européenne au référendum de jeudi, en reconaîssant que nombreux sont parmi la communauté musulmane qui préfèrent un brexit (retrait britannique).

Le président du CMB, Omer El Hamdoon, a indiqué à l’APS que la décision de soutenir le maintien britannique à l’UE émane de sa conscience que c’est un vote « important qui concerne les futures générations » et que les musulmans du Royaume-Uni « devraient soutenir une Europe plus forte ».

Il reconnaît toutefois que « beaucoup de musulmans sont pour le brexit en raison des positions xénophobes et islamophobes de certains décideurs européens », ce qui « n’est pas le cas » des Britanniques, affirme-t-il.

« Le Royaume Uni est un bon pays pour les musulmans, et les Britanniques en général, ont toujours été tolérants et respectueux des autres religions et des différences des communautés, et méritent à ce titre d’être soutenus », a ajouté M. El Hamdoon.

Pour le CMB , qui n’avait pas été impliqué dans la campagne, « sortir de l’UE, c’est courir le risque de perpétuer les clivages dans la société, ce qui augmenterait les niveaux de crimes haineux contre les musulmans britanniques ».

El Hamdoon a également cité « la protection juridique » garantie par l’UE pour les minorités à travers la Cour européenne des droits de l’homme, et pense aussi que l’UE joue « un rôle majeur » dans la consolidation et la défense des valeurs démocratiques.

Le choix du Conseil d’un vote contre le brexit est motivé également par des raisons économiques. Il rappelle que les experts prédisent un recul dans la croissance économique du pays en cas d’un brexit, et relève que, la communauté musulmane est constituée d’un grand nombre de jeunes qui risquent de se retrouver en chômage, et des hommes d’affaires qui ne seront pas épargné.

« Il y a plus de trois millions de musulmans en Grande-Bretagne qui contribuent à la vie économique, sociale et politique. Rien qu’à  Londres, plus de 14 000 musulmans possèdent des entreprises qui créent plus de 70 000 emplois, et seront touchés par les retombées d’un brexit », a-t-il souligné.

46,5 millions de Britanniques sont concernés par le vote qui commencé jeudi, pour décider du sort britannique avec l’UE.

Les résultats des votes seront connus vendredi matin, selon les médias locaux. Les sondages effectués jusqu’à la veille du référendum, donnaient des résultats très mitigés, ne permettant pas de savoir quel clan est réellement en avance.

 

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voire aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :