Economie

Google ouvre son premier magasin à Londres

Google a choisi la stratégie exactement opposée d’Apple pour l’ouverture de son premier magasin. Là où la marque à la pomme fait dans le prestigieux et les boutiques m’a-tu-vu, le géant d’Internet a choisi de se lancer, mercredi 11 mars, avec un simple « corner » à l’entrée d’un supermarché d’électronique relativement bas de gamme à Londres.
Cela n’en constitue pas moins une « première mondiale », déclare fièrement le mastodonte américain. De fait, Google a, par le passé, mis en place des « stands » à son nom dans des magasins, mais de façon souvent temporaire, et très discrète.
Situé dans le Currys PC World de Tottenham Court road, au centre de la capitale britannique, le lieu relève plus de la zone de démonstration que du vrai magasin. « On est très content si on vend des produits, bien sûr, confie un vendeur. Mais notre chiffre d’affaires est d’abord réalisé en ligne. »
L’endroit se veut donc ludique et coloré. La vitrine, qui changera tous les trois mois, est une sculpture faite d’un vélo, de roues dentées peintes en blanche et d’un signe de métro londonien, le tout formant le « doodle » de Google, son fameux logo qui change régulièrement sur son site.
Tablettes et ordinateurs portables sont aussi en vente
Chacun peut prendre des photos avec des fonds lumineux amusants et se les faire envoyer par e-mail, une bonne façon de capturer les adresses des visiteurs de passage. Sur des écrans, les mots les plus recherchés du moment sur Google au Royaume-Uni apparaissent successivement : « Cricket World Cup », « Real Madrid » et « Jeremy Clarkson » ce jeudi.
A l’intérieur, devant deux canapés, un écran interactif laisse les clients dessiner de nouveaux « doodle » : ils peuvent « tager » le logo de Google à l’aide d’appareils électroniques qui ressemblent à des bombes de peinture – ils en font même le bruit. Un autre écran géant permet à chacun de naviguer à travers la planète via Google Earth et Google View. Sur un vélo pousse-pousse, un petit café a été installé, vendant expressos et sucettes en chocolat.
Presque comme une arrière-pensée, des tablettes et des ordinateurs portables sont aussi en vente. Tous fonctionnent avec les systèmes Android ou Chrome, développés par le géant de la Silicon Valley.
Google va ouvrir deux autres magasins similaires dans les prochaines semaines, toujours à l’intérieur de Currys PC World. Avec de lancer de vraies boutiques ?

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voire aussi

Fermer
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :