George Miller, le réalisateur de « Mad Max », dévoile un dangereux clip de son nouveau film.

La saison des blockbusters touche à sa fin. Mais le mois d’août ne sera pas mauvais pour autant ; c’est un mois de merveilleuses sorties à plus petite échelle.

L’un des films les plus intéressants qui sortent dans les cinémas ce mois-ci est Trois mille ans de nostalgie par Mad Max-Le réalisateur George Miller, d’après la nouvelle. Le Djinn dans l’œil du rossignol par A.S. Byatt.

Trois mille ans de nostalgie
Trois mille ans de nostalgie a obtenu un clip saisissant, dans lequel on voit comment le Djinn et le Dr Alithea Binnie s’affrontent.

Elle ne peut pas penser à trois souhaits. Que pendant que le Djinn en a besoin d’Alithea. Après ses trois souhaits, il peut enfin être libre. Alithéa, cependant, est satisfaite de la vie et ne peut accepter cette idée.

Lire aussi:  L'actrice principale de "Suicide Squad" devient une méchante dans un grand film hollywoodien.

Après quelques moments de dispute, Alithea souhaite accidentellement que les deux ne se soient jamais rencontrés. C’est une grosse erreur, car le clip de Trois mille ans de nostalgie se termine par le bris du récipient du Djinn.

Trois mille ans de nostalgie sera un film intéressant, avec une mise en scène particulièrement vivante et aventureuse.

Regardez ci-dessous la vidéo de Trois mille ans de nostalgie:

Related articles

Share article

Derniers articles

Le bitcoin résiste malgré l’aversion au risque et l’attention se tourne vers Polkadot et Tether

Le marché des crypto-monnaies se maintient et les principaux tokens n'ont pas montré de mouvement significatif au cours des derniers jours de négociation, ce...

Le directeur d’Unilever, Alan Jope (59 ans), prendra sa retraite à la fin de l’année prochaine.

Le directeur général d'Unilever, Alan Jope, prendra sa...

Le secteur du tourisme attend 16 millions d’étrangers aux Pays-Bas cette année

Les Pays-Bas devraient accueillir environ 16 millions de...
Lire aussi:  Disney+ a ajouté 13 nouveaux films cette semaine : les voici