AFRIQUEEuropeNews

Gabon : Les observateurs de l’UE au Gabon étaient sur écoute

Gabon

Les observateurs de l’UE au Gabon étaient sur écoute

Les services secrets gabonais ont placé sur écoute des membres de la mission d’observation déployée par l’Union européenne pour l’élection du 27 août et les conversations attestent de leurs doutes sur la sincérité du résultat, affirme l’hebdomadaire français Le Journal du Dimanche. L’article du JDD, intitulé «Watergate au Gabon», a été qualifié d’opération d’«enfumage» par les autorités gabonaises. L’hebdomadaire  mentionne des extraits d’une vingtaine d’enregistrements, sans préciser comment il les a obtenus, et écrit qu’une des personnes écoutées a «formellement identifié sa propre voix». Pour le journal, «les conversations enregistrées révèlent de lourdes suspicions de trucage des résultats» de la présidentielle, officiellement remportée par le président sortant Ali Bongo Ondimba face au candidat de l’opposition Jean Ping. Le 30 août, le responsable de la sécurité de la mission européenne, un certain Pierre B. qui est «la principale cible des services gabonais» selon le JDD, signale à un interlocuteur qu’il y a eu «des modifications de chiffres cette nuit sur Wikipedia». «Ils ont gonflé la population du Haut-Ogooué ! C’est pas encourageant», poursuit-il. Le lendemain, la victoire d’Ali Bongo est proclamée avec moins de 6.000 d’avance, grâce à un score de 95% dans le Haut-Ogooué (sud-est), fief de la famille Bongo, où la participation annoncée est de 99,93% des voix. Pendant deux jours, des émeutes et des pillages ont éclaté dans le pays faisant trois morts selon le gouvernement et plusieurs dizaines selon l’opposition. Jean Ping avait alors saisi la Cour constitutionnelle qui a rejeté son recours et Ali Bongo a officiellement été investi mardi pour un deuxième mandat.

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

AFRIQUEEuropeNews

Gabon : Les observateurs de l’UE au Gabon étaient sur écoute

Gabon

Les observateurs de l’UE au Gabon étaient sur écoute

Les services secrets gabonais ont placé sur écoute des membres de la mission d’observation déployée par l’Union européenne pour l’élection du 27 août et les conversations attestent de leurs doutes sur la sincérité du résultat, affirme l’hebdomadaire français Le Journal du Dimanche. L’article du JDD, intitulé «Watergate au Gabon», a été qualifié d’opération d’«enfumage» par les autorités gabonaises. L’hebdomadaire  mentionne des extraits d’une vingtaine d’enregistrements, sans préciser comment il les a obtenus, et écrit qu’une des personnes écoutées a «formellement identifié sa propre voix». Pour le journal, «les conversations enregistrées révèlent de lourdes suspicions de trucage des résultats» de la présidentielle, officiellement remportée par le président sortant Ali Bongo Ondimba face au candidat de l’opposition Jean Ping. Le 30 août, le responsable de la sécurité de la mission européenne, un certain Pierre B. qui est «la principale cible des services gabonais» selon le JDD, signale à un interlocuteur qu’il y a eu «des modifications de chiffres cette nuit sur Wikipedia». «Ils ont gonflé la population du Haut-Ogooué ! C’est pas encourageant», poursuit-il. Le lendemain, la victoire d’Ali Bongo est proclamée avec moins de 6.000 d’avance, grâce à un score de 95% dans le Haut-Ogooué (sud-est), fief de la famille Bongo, où la participation annoncée est de 99,93% des voix. Pendant deux jours, des émeutes et des pillages ont éclaté dans le pays faisant trois morts selon le gouvernement et plusieurs dizaines selon l’opposition. Jean Ping avait alors saisi la Cour constitutionnelle qui a rejeté son recours et Ali Bongo a officiellement été investi mardi pour un deuxième mandat.

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :