FranceNewspolitiqueRevue de presse

France : La réforme des retraites, source de tensions pour les DRH

Paris : Les responsables des ressources humaines se sentent démunis face aux questions des salariés seniors sur leur retraite et déplorent le manque de visibilité sur la réforme. Depuis plus d’une semaine, l’hémicycle de l’Assemblée nationale est le théâtre d’une joute politique tendue entre la majorité et l’opposition à l’occasion de l’examen des projets de loi portant la réforme des retraites. Dans les entreprises aussi, quelques tensions émergent en raison du flou autour de cette réforme.

France : La réforme des retraites, source de tensions pour les DRH

Paris par : Audrey Dufour

Paris : Les responsables des ressources humaines se sentent démunis face aux questions des salariés seniors sur leur retraite et déplorent le manque de visibilité sur la réforme.

Depuis plus d’une semaine, l’hémicycle de l’Assemblée nationale est le théâtre d’une joute politique tendue entre la majorité et l’opposition à l’occasion de l’examen des projets de loi portant la réforme des retraites. Dans les entreprises aussi, quelques tensions émergent en raison du flou autour de cette réforme.

« L’âge-pivot inquiète beaucoup, reconnaît une responsable ressources humaines dans une PME. Les salariés seniors viennent me voir pour savoir s’ils ont intérêt à partir rapidement ou au contraire à faire quelques années supplémentaires et je ne suis pas en mesure de les conseiller correctement. » Faute d’accord entre les partenaires sociaux d’ici fin avril à l’occasion de la conférence de financement, le gouvernement pourrait en effet imposer un âge pivot à 64 ans dès 2022, avec un mécanisme de décote/surcote.

Pour les salariés proches de la retraite, la question est alors légitime. Partir avant 2022 éviterait d’avoir à subir une éventuelle décote pour ceux qui ne se voient pas en poste jusqu’à 64 ans. Mais pour ceux qui peuvent « tirer » un peu, une surcote pourrait être attrayante… à condition de savoir à combien elle s’élèvera et à quelles conditions.

La retraite progressive impossible

« Tout traîne en longueur, et pendant ce temps, nous attendons, résume Benoît Serre, vice-président délégué de l’Association nationale des DRH (ANDRH), à l’occasion d’un bilan sur les réformes sociales. Ce n’est pas favorable à la sérénité dans les entreprises»

Ces dernières s’inquiètent aussi de l’extension du dispositif de retraite progressive aux salariés en forfait jours.

Le projet de loi prévoit en effet que les employeurs privés ne pourront pas refuser la retraite progressive et le passage à temps partiel associé, à l’exception d’« une incompatibilité avec l’activité économique de l’entreprise ». « Sauf que parfois la retraite progressive est refusée en raison du poste occupé, impossible à remplacer pour un mi-temps, et non pas de l’impact sur l’activité économique », décrit Benoît Serre.

L’âge des seniors

Concernant l’emploi des seniors, l’association des responsables de ressources humaines réclame un « index senior », sur le modèle de l’index égalité professionnelle déjà en vigueur. « Il a fallu 20 ans de petites inflexions sur l’égalité femmes hommes avant que l’on se décide enfin à mettre en place une mesure objective pour faire bouger les choses, il ne faudrait pas reproduire l’erreur pour les seniors… », glisse-t-on à l’ANDRH.

Abordée dans le rapport Bellon sur l’emploi des seniors, remis le 14 janvier dernier au gouvernement, cette idée avait été écartée car les critères à retenir pour un index ne faisaient pas l’unanimité. « Il n’est pas évident que la logique de notation puisse fonctionner dans l’absolu, s’agissant de variables d’âge qui, par définition, sont beaucoup plus relatives que la variable de sexe », rapportait alors le document. Autrement dit, il faudrait d’abord savoir à partir de quel âge un salarié devient « senior ». Une notion au moins autant débattue que la réforme des retraites elle-même.

Source : La Croix 25/02/2020

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :