AlgérieNews

FLN : Saadani démissionne du poste de SG du FLN

FLN : Saadani démissionne du poste de SG du FLN

ALGER – Amar Saadani a annoncé officiellement, samedi à Alger, sa démission du poste de secrétaire général du parti du Front de libération nationale (FLN).

L’ancien ministre et actuel vice-président du conseil de la nation, Djamal Ould Abbes, a été plébiscité nouveau secrétaire général par les membres du comité central, conformément aux statuts du parti.

Saadani a insisté, dans une brève allocution prononcée à cette occasion, sur sa démission, malgré le refus des membres du CC du parti, en affirmant que cette « décision intervenait dans ‘l’intérêt du parti et du pays’ ».

Il a ajouté que son absence durant trois mois de la scène politique nationale était due à des « raisons de santé ».

La réunion du comité central s’est déroulée en présence de 494 de ses membres, l’absence de cinq et l’envoi de six procurations.

Saadani était à la tête du FLN depuis le 29 août 2013 en remplacement de Abdelaziz Belkhadem.

Saadani appelle la classe politique à une concurrence « loyale » lors des prochaines échéances électorales

Le secrétaire général sortant du parti du Front de libération nationale (FLN), Amar Saadani a appelé samedi à Alger la classe politique à une concurrence « loyale » et « positive » lors des prochaines échéances électorales.

« La concurrence politique doit être loyale et positive dans le souci d’apporter une plus-value dans tous les domaines », a indiqué M. Saadani à l’ouverture des travaux de la 3e session du comité central du parti.

Le secrétaire général sortant du FLN a estimé que « les enjeux à venir exigent du parti de rester « mobilisé et conscient » d’autant que « tous les adversaires visent le parti », a-t-il dit soulignant que cette session « permet l’évaluation d’une année d’activités, de réalisations et de préparatifs de la prochaine étape qui requiert une disponibilité et une mobilisation à même de permettre au parti de préserver son leadership ».

Il a rappelé dans ce sens que le « nombre des adhérents au parti a doublé notamment parmi  les femmes et la génération de jeunes intellectuels armés de technologie et de savoir et en mesure de hisser leur pays aux rangs des pays développés ».

Saadani a, par ailleurs, réaffirmé le soutien du parti au président de la République, Abdelaziz Bouteflika, soulignant que sa formation politique « continuera à apporter son soutien au président de la République, notamment au sein des deux chambres du Parlement et des assemblée élues, mais aussi au niveau de la base populaire en général ».

Il a, à cet égard, affirmé que le programme du président « assure à notre pays sécurité et stabilité et à notre peuple dignité et fierté ».

Après avoir dénoncé avec force « les déclarations de responsables français qualifiant le combat des héros algériens de terrorisme », M. Saadani a affirmé que le parti « fera toujours face à ceux qui porteront atteinte à la glorieuse révolution, à la souveraineté nationale et aux symboles de l’Etat ».

Selon lui, ces déclarations « inadmissibles » participent des manœuvres politiciennes de la course à la présidentielle en France.

 

 

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :