EuropeMoyen OrientNews

Fin de la 1ère série de discussions du Comité constitutionnel Syrien à Genève

GENEVE - La première série de discussions au sein du Comité constitutionnel Syrien s'est achevée vendredi, et un nouveau cycle devrait se tenir à Genève plus tard ce mois-ci.

Fin de la 1ère série de discussions du Comité constitutionnel Syrien à Genève

GENEVE – La première série de discussions au sein du Comité constitutionnel Syrien s’est achevée vendredi, et un nouveau cycle devrait se tenir à Genève plus tard ce mois-ci.

Le Comité constitutionnel Syrien se réunira pour une nouvelle série de discussions le 25 novembre prochain à Genève, a annoncé l’envoyé spécial des Nations Unies pour la Syrie, Geir Pedersen, lors d’une conférence de presse tenue vendredi au Palais des Nations.

« Les deux co-Présidents ont décidé de se réunir à nouveau à Genève dans 14 jours, de sorte que les prochaines discussions débuteront le 25 novembre », a-t-il précisé.

Le diplomate Norvégien s’est félicité de la tenue du premier cycle des négociations, déclarant que les premiers pourparlers sur la Constitution ont été « bien meilleurs » que beaucoup ne l’auraient imaginé. « Je pense que les choses se sont déroulées mieux ce à quoi la plupart des gens s’attendaient », a-t-il ajouté.

Bien que les discussions étaient parfois « difficiles et pénibles », M. Pedersen a indiqué que les délégués du gouvernement, de l’opposition et de la société civile ont « abordé ces travaux du Comité avec professionnalisme ».

Après le lancement officiel fin octobre du Comité constitutionnel Syrien, composé de 150 membres, un groupe réduit de 45 personnes représentant le gouvernement Syrien, l’opposition et la société civile a poursuivi le premier cycle des négociations sur la nouvelle Constitution à Genève.

Aps

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :