CultureNews

Festival du film arabe : Dix ans déjà le 25 juillet

Festival du film arabe

Dix ans déjà le 25 juillet

Par : M. AZZEDE

Le festival International du film arabe domicilié à Oran soufflera sa dixième bougie le 25 juillet, dans quelques jours seulement. Quelques jours à peine également après le décès mercredi, du maître de la chanson Oranaise Blaoui El-Houari.

Le coup d’envoi du FIOFA sera donc marqué par un hommage rendu à ce grand artiste qui a consacré sa vie, à sa passion, la chanson. Le commissaire du Festival, M. Brahim Seddiki, ainsi que le maire d’Oran, ont tenu, lors de la conférence tenue, mercredi, au siège de l’APC d’Oran, à saluer l’artiste et exprimer leur respect au chanteur qui a laissé, un grand répertoire de la chanson Oranaise.

À l’affiche du FIOFA, pas moins de 31 films pour boucler la semaine qui lui revient. Il faut croire que le choix des affiches s’est avéré un peu plus difficile que les années précédentes puisqu’il y avait en pré-sélection 500 œuvres entre longs et courts métrages ainsi que documentaires.

Oran vivra donc un autre moment culturel fort apprécié par les Oranais. Cela se passera au théâtre de verdure Hasni Chekriu avec la participation  d’une pléiade d’artistes arabes venus d’Egypte, de Syrie, du Maroc, du Liban, de la Jordanie et, bien sûr, du pays hôte qui présentera trois longs métrages dont «sounounouette» de Karim Moussaoui, présenté, pour la première fois, au Festival, trois films documentaires et un court métrage.

Le clou du festival sera, comme d’habitude le programme de la compétition officielle avec pas moins de onze longs metrages de différents pays arabes (Syrie, Maroc, Tunisie, Liban, Jordanie et l’Algérie), dix courts-métrages (Mauritanie, Saudia, Maroc, Palestine, Liban, El Bahrein, l’Egypte et du Soudan) et dix documentaires (Algérie, Liban, Maroc, Tunis, Palestine et l’Irak),

Un hommage sera réservé à l’écrivain et anthropologue Mouloud Mammeri, au comédien Hassen El Hassani, l’actrice Égyptienne

Karima Mokhtar au Palestinien Bachar Brahim, à l’Algérienne Nadia Talbi au grand acteur Egyptien Azete El Allaili, à l’acteur Algérien Hassen Benziari et aux Toulati Amjad. Les projections auront lieu dans les salles de cinéma Maghreb, Saâda et la cinémathèque.

Des projections des films hors compétition auront lieu également en plein air (jardin citadin et à travers les plages de la wilaya d’Oran). Durant cette édition, le festival du film arabe se déplacera à travers trois wilayas de l’ouest (Mostaganem, Mascara et Aïn Témouchent) où des projections de films sont programmées qui seront suivies de conférences-débats.

Plusieurs personnalités du monde la culture arabe, ainsi que des Européens, ont été retenues pour siéger en tant que Jury dans les trois catégories de films.

A.M

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :