AlgérieCultureFranceNews

Festival de Cannes « Papicha » de Meddour au programme

Après une édition 2018 un peu terne, le 72e Festival de Cannes ravive les paillettes avec des invités flamboyants pour la cérémonie d’ouverture ! Et parmi eux, l’Algérien Meddour pour son film « Papicha ». Le film, une production avec une contribution France (36.72%), Algérie (32.81%) et Belgique (30.47%), réalisé en 2018, a été classé dans la catégorie "Un certain regard" de la 72e édition du festival qui se tiendra du 14 au 25 mai.

Festival de Cannes

« Papicha » de Meddour au programme

Alger par : Noureddine RAMZI

Après une édition 2018 un peu terne, le 72e Festival de Cannes ravive les paillettes avec des invités flamboyants pour la cérémonie d’ouverture ! Et parmi eux, l’Algérien Meddour pour son film « Papicha ». Le film, une production avec une contribution France (36.72%), Algérie (32.81%) et Belgique (30.47%), réalisé en 2018, a été classé dans la catégorie « Un certain regard » de la 72e édition du festival qui se tiendra du 14 au 25 mai.

Ce long métrage (1h30) de Mounia Meddour revient sur le quotidien de jeunes femmes en Algérie dans les années 1990.

Dans la même catégorie, le film d’animation « les Hirondelles de Kaboul », inspiré du livre éponyme de Yasmina Khadra, est également sélectionné.

Quatre ans après “La Dernière Image” de Lakhdar Hamina, “Hors-la-loi”, le dernier film du cinéaste Franco-Algérien Rachid Bouchareb, signe le retour de l’Algérie en compétition officielle du Festival de Cannes dont la 63e édition débutera aujourd’hui.

Avec cette sélection parmi les quinze films en compétition, incontestablement, le cinéma Algérien atteint un summum jamais égalé depuis belle lurette.

’ Papicha ‘’ raconte l’histoire de Nedjma, une étudiante de 18 ans passionnée de stylisme, refuse de laisser les événements tragiques de la guerre civile Algérienne, dans les années 1990, l’empêcher de mener une vie normale et de sortir la nuit avec son amie Wassila. Alors que le climat devient de plus en plus conservateur, elle rejette les nouvelles interdictions imposées par les radicaux et décide de se battre pour sa liberté et son indépendance en organisant un défilé de mode.

Cette 72e édition est présidée par Pierre Lescure, le jury par le réalisateur Alexandro Gonzalez Inarritu et la cérémonie d’ouverture est présentée par le truculent Edouard Baer.

Le long-métrage d’ouverture projeté ce mardi est l’œuvre de Jim Jarmusch, « The Dead dont die ». Un film de Zombies avec Bill Murray et Adam Driver.

Quentin Tarantino, Brad Pitt, Leonardo DiCaprio, Penelope Cruz, Maradona… une pluie de stars va s’abattre sur la croisette jusqu’au 25 mai.

N.R

Montrer plus
Error, no Ad ID set! Check your syntax!

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :