Faible présence des supporters de Flamengo à Liniers

Début août, alors que Vélez accueillait Talleres pour le match aller des quarts de finale de la Copa Libertadores de América 2022, un événement malheureux s’est produit. Des incidents ont eu lieu entre les supporters de Fortín et les infiltrés du T. Lors de ce duel, les visiteurs n’étaient pas autorisés, mais un groupe déguisé en membres locaux a déclenché des émeutes dans le stade supérieur sud du stade José Amalfitani.

Un scénario différent pour le match aller des demi-finales, où Velez affrontera Flamengo et où il y aura des rebondissements brésiliens. Quelques heures avant le coup d’envoi, les supporters du Mengão n’avaient acheté que 1 300 des 3 700 billets disponibles à la vente.. En conséquence, ils occuperont un petit cordon dans le Upper North Concourse du stade, qui sera uniquement réservé à leurs fans et aux caméras de télévision.

Les supporters de Flamengo au stade Jose Amalfitani (Photo : AFP).

Les supporters de Flamengo au stade Jose Amalfitani (Photo : AFP).

Les supporters de Flamengo au stade Jose Amalfitani (Photo : REUTERS).

Les supporters de Flamengo au stade Jose Amalfitani (Photo : REUTERS).

LES INCIDENTS AVEC LES FANS DE TALLERES

Les incidents les plus graves se sont produits à la mi-temps, après que les supporters de Talleres se soient manifestés par des chants qui ont suscité la réaction des supporters de Velez. Et pas seulement verbalement : après l’échange de charges entre les deux camps, des supporters de l’équipe locale sont apparus dans la zone où se trouvaient les supporters des Cordouans et les ont attaqués à coups de poing et d’instruments contondants.

Lire aussi:  Galtier, nouvel entraîneur du PSG, dédie le titre à Pochettino

Il faut rappeler que le président de Talleres, Andrés Fassi, a vivement interpellé la direction de Vélez pour avoir refusé de vendre le nombre minimum de billets (2000) exigé par la CONMEBOL pour l’équipe visiteuse, empêchant ainsi les supporters de Cordoba d’assister au match.

LA SANCTION À L’ENCONTRE DE VE VE VELEZ

Malgré la tentative des supporters du Fortín avec le slogan #HabilitenLaSurAlta sur les réseaux sociaux, il n’y a pas eu de retour en arrière et le stade José Amalfitani ne pourra pas être plein pour le match aller des demi-finales de la Copa Libertadores. Il convient de rappeler que la CONMEBOL a sanctionné Vélez par la fermeture des stalles supérieures sud en raison des incidents majeurs qui ont eu lieu lors du match aller contre Talleres de Cordoba.

Related articles

Share article

Derniers articles

Première convention collective importante ouverte : l’industrie de la maintenance gagne 10,3 % | Économie

La première grande convention collective de notre pays a été cassée pour fixer le pouvoir d'achat des travailleurs. Environ 16 000 employés du secteur...

L’accord de Polder sur la lutte contre la crise des coûts est plus éloigné que jamais | Economie

Les employeurs, les syndicats et le cabinet ne parviennent pas à conclure un accord social pour faire face à la crise des coûts et...

Les pays de l’UE se chamaillent encore au sujet d’un éventuel plafonnement du prix du gaz | Economie

Les États membres de l'UE ne sont toujours pas d'accord sur la forme que devrait prendre un plafonnement des prix du gaz et sur...

Groupe d’économistes : le système de points pour le loyer maximum devrait être supprimé | Logement

Abolir par étapes le système d'évaluation des logements (système de points) pour déterminer le loyer maximum d'un bien locatif. C'est ce que conseille au...

Première convention collective importante rompue : les agents d’entretien obtiennent 10,3 % de plus | Économie

La première grande convention collective de notre pays a été ouverte pour réparer le pouvoir d'achat des travailleurs. Environ 16 000 employés du secteur...
Lire aussi:  Post Gareca : l'autre entraîneur argentin convoité par le Pérou