AFRIQUEAlgérieNews

Ethiopie : Tebboune à la tribune de l’UA

Addis-Abeba : La 33ème session ordinaire de l'Assemblée des chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union Africaine (UA), centrée sur le thème faire taire les armes en Afrique, s'est ouverte dimanche à Addis-Abeba, juste après un sommet des chefs d’État Africains et à laquelle a pris part le Président Tebboune.

Ethiopie : Tebboune à la tribune de l’UA

Par : Noureddine RAMZI 

Addis-Abeba : La 33ème session ordinaire de l’Assemblée des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union Africaine (UA), centrée sur le thème faire taire les armes en Afrique, s’est ouverte dimanche à Addis-Abeba, juste après un sommet des chefs d’État Africains et à laquelle a pris part le Président Tebboune.

Il était attendu que le Président de la République prononce un discours durant la cérémonie d’ouverture, son premier à la tribune de l’UA.

Le Président Abdelmadjid Tebboune devait présenter un exposé sur « la situation du terrorisme en Afrique et les moyens d’y faire face plus efficacement », avait indiqué samedi un communiqué de la Présidence de la République.

Dans la liste des orateurs de ce sommet crucial, figure le Premier Ministre Palestinien Mohammed Shtayyeh qui devrait prononcer un discours au nom du Président de l’Etat de Palestine Mahmoud Abbas.

Le sommet de cette année reste dominé par les enjeux sécuritaires en Libye et au Sahel, mais l’Organisation Panafricaine mettra à profit cette réunion pour faire avancer son agenda économique en particulier le lancement de la zone de libre-échange continentale Africaine.

Samedi, le sommet du Conseil de paix et de sécurité de l’UA a entériné une série de propositions pour juguler les deux crises en Libye et au Sahel.

Le Secrétaire Général de l’ONU, Antonio Guterres, a déclaré, de son côté, samedi à Addis Abeba que l’accord de paix au Mali, issu du processus d’Alger, est la « pierre angulaire » de la stabilité du Sahel, réitérant la détermination de l’ONU à continuer à le soutenir.

« Nous continuons de soutenir la mise en œuvre de l’accord de paix au Mali, pierre angulaire, sans laquelle il ne peut y avoir de stabilité dans la région », a déclaré M. Guterres à l’ouverture du sommet du Conseil de paix et de sécurité de (CPS) l’Union Africaine sur le Sahel et la Libye.

Appelant la communauté internationale à appuyer les efforts de la lutte antiterroriste au Sahel, le Secrétaire Général a indiqué qu’il était primordial de répondre aux appels des gouvernements de la région concernant leurs besoins sécuritaires et de développement.

Le SG de l’ONU a en outre affirmé que le terrorisme en Afrique est « une menace globale » et « c’est le devoir de tout le monde de montrer une solidarité effective avec les Etats Africains qui sont en première ligne de ce combat ».

N.R

 

 

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :