AlgérieNews

Électricité : D’abord la demande nationale

Électricité : D’abord la demande nationale

Par : Abdelkader DJEBBAR

L’Algérie développe sans cesse sa production d’électricité. Aux dernières nouvelles, pas moins de 25.000 mégawatts seront produits à l’horizon 2025 par les centrales dites classiques. Cette production sera augmentée avec l’apport de 2.000 autres mégawatts à partir des stations d’énergie solaire, a annoncé lundi à Oran le Ministre de l’énergie, Mustapha Guitouni .

S’exprimant en marge de sa visite au projet de réalisation d’une centrale électrique à turbines à gaz, dans la daïra de Boutlelis, le ministre a ajouté que  l’exportation de l’électricité sera envisagée lorsque les besoins du pays seront comblés et se fera, en premier lieu, vers la Tunisie et la Libye, signalant que des échanges se font déjà à la demande, lorsque la nécessité se fait sentir.

Concernant la consommation de l’énergie électrique, Mustapha Guitouni a affirmé qu’un pic de consommation de l’ordre de 15.000 mégawatts est atteint le mois de juillet de chaque année, alors que le reste de l’année celui-ci ne dépasse guère les 8.000 mégawatts.

Par ailleurs, concernant les travaux de réalisation de la centrale électrique de Boutlelis, le ministre a indiqué que le taux d’avancement du projet a dépassé les 65%, alors qu’il n’était que de 33% en décembre dernier.

La première tranche du projet sera livrée en juillet prochain et produira quelque 446 mégawatts d’électricité qui desserviront la région d’Oran et les wilayas limitrophes, alors que la seconde tranche de 223 mégawatts sera livrée à la fin septembre, a-t-il fait savoir, ajoutant que le projet est  “important”, sachant qu’il est réalisé par des compétences Algériennes.

Par ailleurs, le P-DG de la Compagnie de l’Engineering de l’électricité (PCEE), Chikhaoui Mohamed, a indiqué que la production de la centrale de Boutlelis sera intégrée dans le réseau national, ajoutant que les centrales électriques en cours de réalisation produiront quelque 8.000 mégawatts d’électricité, avec un programme de construction de centrales s’étalant sur dix 10 ans.

Des centrales produisant 1.500 mégawatts seront construites chaque année avec des équipements, notamment des turbines à gaz, construites en Algérie à l’usine de Batna, a expliqué le même responsable.

A.D

 

 

 

 

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :