AlgérieNewspolitique

Élections Présidentielles : Tebboune, oui, Hamrouche, non

C’est le grand branle-bas tous azimuts en prévision des élections Présidentielles du 12 décembre prochain. Cette période reste dominée par le retrait des documents du dossier de postulant pour recueillir les signatures des cautions auprès de l’Autorité en charge de la préparation. Et il faut reconnaître que la tâche est loin d’être aisée avec les nombreuses transactions et palabres politiques. 

Élections Présidentielles : Tebboune, oui, Hamrouche, non

Alger par : Noureddine RAMZI 

C’est le grand branle-bas tous azimuts en prévision des élections Présidentielles du 12 décembre prochain. Cette période reste dominée par le retrait des documents du dossier de postulant pour recueillir les signatures des cautions auprès de l’Autorité en charge de la préparation. Et il faut reconnaître que la tâche est loin d’être aisée avec les nombreuses transactions et palabres politiques.

Au niveau des postulants, ils sont déjà au moins 115 dont des responsables de plusieurs Partis politiques ou encore des hommes ayant été déjà membres de gouvernement, tel Abdelmadjid TEBBOUNE, ex Premier Ministre.

Pour ce dernier, c’est déjà l’heure de la mise sur pied de son équipe de campagne qui accapare une bonne partie du temps pour être au rendez-vous du grand moment.

On sait que pour Hamrouche, c’est sa non-participation aux élections du 12 décembre qui a primé sur tout le reste. Mais tant que le dépôt n’est pas officiellement bouclé, les espoirs restent permis, dit-on.

Pas moins de cent quinze postulants à la candidature pour l’élection Présidentielle du 12 décembre prochain ont procédé, jusqu’à mercredi, au retrait des formulaires de souscription des signatures individuelles, a-t-on appris auprès de l’Autorité Nationale Indépendante des Elections (ANIE).

Le chargé de communication auprès de l’ANIE, Ali Drâa, a indiqué que parmi les postulants au prochain scrutin Présidentiel figuraient des responsables de Partis politiques, à l’instar de Ali Benflis, Président du Parti Talaïe El Houriet (avant-gardes des libertés), Abdelaziz Belaid, Président du Front El Moustakbal, Aissa Belhadi, Président du Front de la Bonne Gouvernance, Abdelkader Bengrina, Président du Mouvement El Bina, Ali Zeghdoud, Président du Parti du Rassemblement Algérien (RA), Mourad Arroudj, Président du Parti « Errafah », ou Belkacem Sahli, Président de l’Alliance Nationale Républicaine (ANR).

N.R

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :