AFRIQUEEtats-UnisNews

Elections en RDC: l’ONU appelle à la responsabilité avant la publication des résultats définitifs

NEW YORK (Nations Unies) - L'envoyée des Nations unies en République Démocratique du Congo, Leila Zerrougui a appelé vendredi au "sens suprême des responsabilités" dans les prochains jours alors que doivent être annoncés les résultats définitifs de l'élection Présidentielle.

Elections en RDC: l’ONU appelle à la responsabilité avant la publication des résultats définitifs
NEW YORK (Nations Unies) – L’envoyée des Nations unies en République Démocratique du Congo, Leila Zerrougui a appelé vendredi au « sens suprême des responsabilités » dans les prochains jours alors que doivent être annoncés les résultats définitifs de l’élection Présidentielle.

Leila Zerrougui, représentante spéciale du Secrétaire Général de l’ONU pour la RDC, a déclaré au Conseil de Sécurité que la semaine prochaine pourrait être marquée par une période de contestations et une révision judiciaire des résultats provisoires de l’élection Présidentielle, et que la Cour constitutionnelle devrait annoncer les résultats définitifs d’ici une semaine.

Elle a observé que les jours à venir seraient essentiels pour la conclusion de ces élections historiques en RDC, s’engageant à dialoguer avec toutes les parties prenantes en RDC. « Un sens suprême des responsabilités doit l’emporter dans les jours à venir », a-t-elle souligné.

Après deux années de retard et plusieurs reports, les élections en RDC ont finalement été organisées le 30 décembre 2018, même si le vote dans les régions de Béni, de Butembo et de Yumbi a été reporté jusqu’en mars 2019 au motif d’inquiétudes concernant une épidémie à virus Ebola et la situation de sécurité.

Jeudi, la Commission électorale nationale indépendante de RDC a annoncé les résultats provisoires de l’élection, déclarant l’homme politique d’opposition, Felix Tshisekedi, vainqueur du scrutin présidentiel avec 38,57% des suffrages.

La commission a également annoncé que l’autre candidat d’opposition, Martin Fayulu, avait obtenu 34,83% des suffrages, et le candidat du gouvernement sortant, Emmanuel Shadary, 23,84% des voix.

Suite à cette annonce, le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a appelé toutes les parties prenantes à s’abstenir de toute violence et à transmettre les éventuels litiges électoraux par le biais des mécanismes institutionnels établis conformément à la Constitution de la RDC et aux lois électorales applicables.

Dans sa présentation au Conseil de sécurité vendredi, Mme Zerrougui a affirmé que des millions de Congolaises et de Congolais avaient démontré leur adhésion au processus politique du pays et leur détermination à exercer leur droit de vote démocratique, et que par conséquent « nous devons leur montrer notre solidarité collective, alors que le processus électoral est en cours de finalisation et que la RDC se prépare à mener à bien la première transition de pouvoir pacifique de son histoire ».

Aps

 

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :