MaghrebNewspolitique

Election Présidentielle 2019 en Tunisie : L’ISIE annonce la liste définitive des 26 candidats

TUNIS - L'Instance Supérieure Indépendante pour les Elections (ISIE) en Tunisie a annoncé, samedi, la liste définitive des 26 candidats à l'élection Présidentielle anticipée programmée pour le 15 septembre prochain.

Election Présidentielle 2019 en Tunisie : L’ISIE annonce la liste définitive des 26 candidats

TUNIS – L’Instance Supérieure Indépendante pour les Elections (ISIE) en Tunisie a annoncé, samedi, la liste définitive des 26 candidats à l’élection Présidentielle anticipée programmée pour le 15 septembre prochain.

L’ISIE a publié sur sa page officielle sur le réseau social Facebook un exemplaire du bulletin de vote pour l’élection Présidentielle, leur classement, leurs noms et leurs photos.

Lors d’une conférence de presse ce samedi, le Président de l’ISIE, Nabil Baffoun a indiqué que le conseil de l’instance réuni aujourd’hui après l’expiration des délais de retrait des candidatures, a examiné les dossiers complets des candidats et les jugements rendus hier par le Tribunal administratif avant d’annoncer la liste définitive suivante: « Monji Rahoui, Mohamed Abbou, Abir Moussi, Nabil Karoui, Mohamed Lotfi Mraihi, Mehdi Jemâa, Hamadi Jebali, Hamma Hammami, Mohamed Moncef Marzouki, Abdelkarim zbidi, Mohsen Marzouk, Mohamed Sghaier Nouri, Mohamed Hechmi Hamdi, Abdelfattah Mourou, Omar Mansour, Youssef Chahed, Kais Saïd, Elyes Fakhfakh, Slim Riahi, Salma Elloumi, Saïd Aïdi, Ahmed Safi Said, Neji Jalloul, Hatem Boulabiar, Abid Briki et Seifeddine Makhlouf ».

Le conseil de l’ISIE a publié une décision comportant un seul article sur la liste des candidats à l’élection Présidentielle devant paraître au JORT et mis en application à partir d’aujourd’hui.

La campagne électorale à l’étranger démarre ce samedi et est programmée à partir du 2 septembre jusqu’au 13 à l’intérieur du pays.

Concernant les candidats Slim Riahi et Nabil Karoui dont les noms figurent sur la liste et qui font l’objet d’une affaire pendante devant la justice, M. Baffoun a expliqué que les deux candidats ont le droit de participer à la course électorale tant qu’aucun jugement n’a été rendu à leur encontre.

Aps

 

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :