AlgérieCultureNews

Éducation nationale: Tout est prêt pour les examens

Selon la Ministre de l’Education Nationale « tout est fin prêt » pour la tenue des examens de fin d’année. Au total 810.000 candidats de fin de cycle primaire, plus de 630.000 au Brevet d'Enseignement Moyen (BEM) et plus de 670.000 au Baccalauréat. Voilà pour les chiffres rapportés par l’APS et déclarés sur les ondes de la chaîne 3.

Éducation nationale: Tout est prêt pour les examens

Alger par : Noureddine RAMZI

Selon la Ministre de l’Education Nationale « tout est fin prêt » pour la tenue des examens de fin d’année. Au total 810.000 candidats de fin de cycle primaire, plus de 630.000 au Brevet d’Enseignement Moyen (BEM) et plus de 670.000 au Baccalauréat. Voilà pour les chiffres rapportés par l’APS et déclarés sur les ondes de la chaîne 3.

Après avoir salué le travail mené par l’Office Nationale des Examens et des Concours (ONEC) qui a également élaboré « plusieurs guides », la Ministre a fait remarquer que son département « est en train d’approfondir la performance de cet office en le dotant de tous les instruments nécessaires ».

Interrogée sur la réforme du Baccalauréat, Mme Benghabrit a fait savoir que le travail mené par son département, en collaboration avec les partenaires sociaux, « est loin d’être une sorte de réforme, mais plutôt une réorganisation de l’examen qui sera opérationnelle en 2021 avec un format de 3 jours et demi, précisant que les candidats libres « seront scolarisés à distance ».

Au sujet d’un éventuel recrutement de nouveaux enseignants, Mme Benghabrit a déclaré qu’il « y aura certainement du recrutement, car nous sommes en train d’ouvrir de nouveaux établissements aussi bien primaire, moyen que secondaire. Nous avons donc besoin de nouveaux recrus et les chiffres seront donnés prochainement ».

La Ministre a, par ailleurs, réitéré son engagement à consacrer le dialogue et la concertation avec l’ensemble des acteurs et partenaire sociaux pour la résolution des problèmes posés et la préservation de la stabilité du secteur.

La consécration de la culture du dialogue avec tous acteurs « est à même de créer un climat de confiance et de sérénité, surtout avec les voix qui s’élèvent, une nouvelle fois, pour hypothéquer la stabilité du secteur et de la scolarité des élèves » a indiqué Mme Benghabrit lors d’une réunion avec les directeurs de l’Education Nationale des wilayas et les représentants des partenaires sociaux.

A une question sur les menaces de certains syndicats de déclencher un mouvement de contestation durant le deuxième trimestre de l’année

scolaire, la première responsable du secteur a répondu que la relation du Ministère avec les syndicats était « sereine » et « continuait à l’être », estimant que la menace d’engager des actions de protestation était « un manquement » à cette relation.

La Ministre a fait état de la régularisation, en collaboration avec la Direction générale de le Fonction publique, de 119.468 dossiers relatifs aux personnels du secteur, relevant, dans ce sens, « des dysfonctionnements » en matière de traitement de dossiers au niveau de 22 directions wilayas de l’Education ou d’autres services concernés.

Pour le dossier de recrutement, Mme Benghabrit a évoqué l’autorisation donnée par la Direction générale de le Fonction publique pour poursuivre l’exploitation, durant l’année 2019, de la liste provisoire du concours de recrutement des enseignants des deux cycles, à savoir moyen et secondaire de 2017, affirmant qu’il faille « définir la carte scolaire et les besoins du secteur”.

N.R

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :