L'édito

EDITO de Fayçal Charif

EDITO de Fayçal Charif

L’élection présidentielle américaine

L’élection de l’espoir permis…  ou de tous les dangers !!!

Quelque soit l’issue de cette élection tant attendue et tant médiatisée à travers le monde, il est certain que le futur président, ou la future présidente, des Etats Unis d’Amériques, ne ressemblera en rien à tout ce que les américains, et avec eux, le monde, ont pu connaître depuis 1788.

Jamais. Au grand jamais, une élection présidentielle dans le grand et immense pays, les USA, n’a suscité autant d’intérêt, de suivi et surtout de questionnements. Des questionnements chez les américains bien évidemment, mais aussi dans toutes les capitales du monde. L’événement est planétaire, comme à chaque fois depuis, et surtout, la deuxième guerre mondiale.
Mais pour cette élection qui aura lieu ce mardi, la donne est autre, le contexte est différent et elle intervient à un moment où le monde est en ébullition et en guerre avec lui même comme il ne l’a jamais été depuis longtemps. Tout cela a pesé dans l’incroyable campagne qui a défrayé la chronique.
Deux candidats aux profils diamétralement opposés dans tout, même au plus petit des détails. D’abord, c’est une femme contre un homme, une première aux Etats Unis, qui avaient pris l’habitude de voir deux hommes se disputer le fauteuil de la Maison Blanche. C’est aussi une démocrate qui « ose » contre un républicain qui « fonce ». Mais le plus terrible, c’est le contenu des deux programmes qui s’électrocutent. L’un est raisonnable, l’autre est agressif.
La bataille dans le sprint final s’annonce rude. Hillary Clinton, la belle femme au grand sourire et aux idées apaisées, contre Donald Trump, l’homme qui étonne avec sa coiffure venue d’un autre monde, d’un autre temps, tout comme ses idées « bizarres » et extrêmes. Une finale inédite au pays de l’oncle Sam, qui le 20 janvier 2017 verra Hillary Clinton ou Donald Trump prendre les fonctions de Président des USA et devenir le 45e Président de la première puissance mondiale dans plusieurs  domaines.
Mais, que ça soit Hillary « La belle » ou Donald « la Bête », les USA vont vivre une aventure présidentielle sans précédent. Si Clinton passe, ce sera la première fois que la grande Amérique porte une femme au sommet de l’état, mais si Donald gagne l’élection, les américains auront fait le choix de l’extrême.
Le programme d’Hillary Clinton est ouvert et rassembleur, celui de Donald Trump est renfermé et négationniste. Et même si plus de 50% des américains se disent non concernés par cette 58e élection présidentielle depuis la création de l’Amérique, force est de reconnaître que l’élection aura lieu et que l’un des deux candidats sera aux commande de la puissante Amérique en janvier prochain.
Cette Amérique qui nous a toujours habitué à son « originalité », peut élire une femme à la Présidence américaine, mais elle a toujours étonné également par son penchant pour l’extrême, peut élire un « extrémiste » aux commandes des USA et aux « destinés » du monde.
Ce monde là retient son souffle avant le verdict final. La joie, il la garde pour Clinton, et l’inquiétude pour Trump. A travers le monde entier, et même aux Etats Unis, on se consolent avec les sondages qui donnent l’ex First Lady gagnante, mais les chiffres restent serrés.
Demain sera un autre jour pour les USA et pour…le monde !

F.C

 

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voire aussi

Fermer
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :