AlgérieEconomieEtats-UnisNews

Échanges commerciaux: L’Algérie aux États-Unis

Échanges commerciaux: L’Algérie aux États-Unis


Par : Abdelkader DJEBBAR


Condor, le groupe Algérien pénètre le marché Américain avec six autres compagnies, telles les moulins de Amor Benamor, Faderco, Moussaoui Industrie, Safina du groupe Metidji, Inotis et les Grands crus de l’ouest.

Les mémorandums d’entente ont été paraphés avec l’entreprise New Media Solutions INC, spécialisée dans les ventes en ligne aux Etats-Unis. Cela s’est passé en marge de la semaine de l’Algérie aux Etats-Unis en présence du Ministre du Commerce, Saïd Djellab, et du Président du Conseil d’affaires Algéro-Américain (USABC), Smail Chikhoune.

Aux termes de ces accords, New Media Solutions offrira des services de marketing à ces entreprises pour faire la promotion de leurs produits sur le marché Américain, M. Chikhoune.

L’entreprise dispose d’une plateforme en ligne qui relie les exportateurs et les fournisseurs internationaux aux distributeurs Américains.
Il s’agit d’une première démarche à laquelle devrait adhérer d’autres entreprises Algériennes qui souhaitent exporter vers les Etats-Unis, a expliqué le Président d’USABC.

Pour mieux faire connaître leurs produits, les sept entreprises ont signé d’autres accords avec le cabinet d’affaires Américain Gabriel J. Christian  & associâtes, qui vont leur permettre de disposer d’une zone sous-douane à Baltimore pour stocker leurs marchandises.

Dans une seconde étape, le cabinet d’affaires s’engage à créer un entrepôt de stockage, dénommé “La Maison Algérie”, ainsi qu’un showroom et à exposer les produits Algériens dans des salons spécialisés, a ajouté M. Chikhoune.

Le Président du groupe Condor, Abderrahmane Benhamadi, venu prospecter de nouveaux débouchés aux Etats-Unis, s’est dit satisfait de la dynamique enclenchée par la semaine de l’Algérie à Washington.
L’exposition organisée à l’occasion de ces journées a permis au leader Algérien de l’électroménager de tester la réaction et l’acceptation par les consommateurs Américains des produits Algériens, a déclaré le patron de Condor.

Pour autant, il a estimé qu’il y avait des efforts à mener en matière d’adaptation aux spécificités techniques du marché Américain, en particulier les normes de voltage, et aussi de sélection des produits à commercialiser.

 

A.D

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voire aussi

Close
Close
Close