AlgérieNewspolitique

Du nouveau à l’APN: Le consensus général 

Le Président de l'Assemblée Populaire Nationale (APN), Mouad Bouchareb a affirmé, en début de semaine à Alger, que le règlement intérieur de l'APN « doit obtenir l'approbation et le consensus de toutes les formations politiques représentées au sein de l'Assemblée ».

Du nouveau à l’APN: Le consensus général

Alger par : Noureddine RAMZI

Le Président de l’Assemblée Populaire Nationale (APN), Mouad Bouchareb a affirmé, en début de semaine à Alger, que le règlement intérieur de l’APN « doit obtenir l’approbation et le consensus de toutes les formations politiques représentées au sein de l’Assemblée ».

Intervenant à une réunion de la Commission des affaires juridiques et administratives et des libertés de l’APN, présidée par Amar Djilani, dans le cadre de l’examen des dispositions du projet de règlement intérieur, M. Bouchareb a déclaré que ce dernier « doit obtenir l’approbation et le consensus de toutes les formations politiques représentées à l’Assemblée ».

« Les partis de la majorité parlementaire et ceux de l’opposition sont appelés à œuvrer ensemble, selon une méthodologie correcte renfermant une vision consensuelle sur le règlement intérieur », a-t-il expliqué, ajoutant que « la séance plénière tranchera tous les amendements proposés à ce sujet ».

Bouchareb a saisi l’occasion pour plaider en faveur d’une «vision impliquant toutes les formations politiques, au nombre de 35, représentées au sein de l’Assemblée ».

Concernant les articles objets de « différends », le président de l’APN a dit qu’ils « concernent les mesures disciplinaires liées aux absences répétées et injustifiées aux séances plénières, ainsi qu’au nombre des députés constituant un groupe parlementaire », mettant l’accent, dans ce sens, sur « la nécessité de permettre à l’opposition de s’exprimer selon le principe d’ouverture consacré par la Constitution de 2016 ».

Le bureau de l’APN s’est réuni, mardi dernier, sous la présidence de Mouad Bouchareb, pour examiner « les amendements proposés au projet de règlement intérieur de l’Assemblée dont la Commission des affaires juridiques » s’attelle à examiner ses dispositions, en vue de leur adaptation à la nouvelle Constitution et à la loi organique portant organisation et fonctionnement de l’APN et du Conseil de la nation et définissant les relations fonctionnelles entre ces deux chambres et le Gouvernement.

À noter qu’une délégation parlementaire de l’Assemblée Populaire Nationale (APN) et du Conseil de la Nation prennent part à la 8e conférence mondiale sur l’e-parlement, du 3 au 5 décembre à Genève (Suisse), a indiqué, dimanche, un communiqué du conseil de la Nation.

Organisée par l’Union Interparlementaire (UIP) sous le thème « Parlements, technologie et innovation », cette conférence vise à présenter le rapport mondial sur l’e-parlement 2018 et à lancer le Centre pour l’innovation au parlement, précise le communiqué.

Parmi les autres objectifs de la conférence, les nouveaux développements en matière d’outils technologiques pour les parlementaires, être à l’écoute des demandes des citoyens et y répondre et l’intelligence artificielle dans la gestion des documents législatifs, conclut le document.

N.R

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voire aussi

Fermer
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :