AlgérieNews

Documents biométriques : Rien n’est encore décidé

Documents biométriques : Rien n’est encore décidé

Par : Abdelkader DJEBBAR

Rien n’est encore définitivement décidé en ce qui concerne les nouveaux tarifs des documents électroniques. La question est encore au stade de l’examen. C’est ce qu’a déclaré le ministre de l’Intérieur lors d’une conférence de presse en fin de semaine.

Bedoui a indiqué que “les nouveaux tarifs de délivrance des documents biométriques sécurisés sont toujours au stade de l’examen et d’étude de comparaison à la lumière des expériences des autres pays”, ajoutant que son département “s’attèle à la présentation de toutes ces données et à l’examen de l’ensemble des propositions en collaboration avec le ministère des Finances au niveau du Gouvernement”.

Après avoir affirmé que la loi de Finances complémentaire 2018 “n’a pas encore été promulguée pour parler des nouvelles taxes”, le ministre a souligné que “les processus de numérisation, de modernisation et de développement ont un coût”, ajoutant que le ministère de l’Intérieur aspire à moderniser et à humaniser l’administration pour répondre aux normes internationales. “Il n’y aucun mal de procéder à l’étude de la valeur financière de ces documents biométriques sécurisés”.

Le premier ministère avait présenté récemment des explications sur les nouveaux tarifs relatifs à la délivrance des documents électronique, indiquant que “des +fuites+ organisées sur l’avant-projet de Loi de finances complémentaire pour l’année 2018 alimentent la spéculation et parfois même les fausses informations sur les nouveaux tarifs de délivrance des documents électroniques ce qui requiert des précisions pour éclairer l’opinion sur cette question.

“Les nouveaux tarifs appliqués aux documents électroniques reflètent leur coût: l’établissement relevant du ministère de l’Intérieur qui les produits a fourni les prix de revient de chacun de ces documents, et c’est à partir de cela que les nouveaux tarifs de délivrance ont été fixés” avait noté le Premier ministère sur son site web.

Pour la carte nationale d’identité biométrique électronique, son coût est actuellement de 2.000 DA et elle sera délivrée pour 2.500 DA, avance le Premier ministère.

Concernant le passeport biométrique électronique, son coût en vigueur est de 6.000 DA pour le modèle de 28 pages et sera délivré pour 10.000 DA, tandis que pour le modèle de 48 pages, son coût actuel est de 12.000 DA et sera délivré pour 50.000 DA, fait savoir le Premier Ministère.

A.D

 

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :