L’Edito de Mr CHOUAKI Mohammed

Djamel Ould Abbés : Qui a fait quoi et au profit de qui.

Djamel Ould Abbés

Qui a fait quoi et au profit de qui.

Par : Mohammed CHOUAKI

« Des commissions de wilayas, composées de Présidents d’APW et d’APC, de Secrétaires des Mouhafadhas et de membres du Comité Central, seront installées dans les semaines à venir pour évaluer les réalisations dans les différents secteurs, à travers  toutes les communes du pays durant les 20 dernières années », affirmé Djamel Ould Abbes au cours d’une rencontre des Maires et Présidents d’APW du Parti.

Mais pour ne pas prêter le flanc à d’autres interprétations, surtout après la tenue de la « scindé tripartite», considérée par les observateurs comme un pied de nez à Ouyahia, il a tenu à préciser que le travail de ces commissions est « technique » et que le Parti « ne s’ingère pas dans les prérogatives de l’Exécutif ». L’objectif de Djamel Ould Abbés est tout simplement de savoir « qui a fait quoi » ces derniers temps. Et « au profit de qui ».

Selon lui, le travail de ces commissions de Wilayas « permettra de répondre, preuve à l’appui, aux voix qui critiquent la gestion du budget des 1.000 milliards de dollars ».

Sur un autre registre, Djamel Ould Abbes a appelé les élus de son parti « à ouvrir des permanences pour écouter les doléances des citoyens » et les a exhortés à « préserver la paix sociale » et les « intérêts suprêmes de l’État et de l’économie nationale ».

Interrogé par la presse, à l’issue de la rencontre, sur l’instruction du Président concernant la privatisation du secteur public, le Secrétaire Général du FLN s’est dit « satisfait de la décision » et a réitéré le soutien du FLN « aux décisions du Président du Parti qu’il œuvre à appliquer » car il « a une confiance totale en le Président de la République ».

Pour Ould Abbes, « le secteur public stratégique est un acquis pour le peuple, qui ne sera pas abandonné ». Par ailleurs, à propos de sa rencontre avec l’ambassadeur US, Djamel Ould Abbes a indiqué avoir exprimé au diplomate le rejet du parti de la décision des États-Unis de reconnaître Jérusalem comme la capitale d’Israël et d’y transférer son ambassade.

CH.M

 

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close
Close