Discours de Mohamed VI: l’ONU réaffirme le mandat conféré à Kohler par le Conseil de sécurité

Discours de Mohamed VI: l’ONU réaffirme le mandat conféré à Kohler par le Conseil de sécurité

NEW YORK – Le porte-parole du Secrétaire général des Nations unies, Stéphane Dujarric, a affirmé mardi que le nouvel émissaire de l’ONU pour le Sahara occidental, Horst Kohler, poursuivait sa mission de médiation au Sahara occidental conformément au mandat qui lui a été conféré par le Conseil de sécurité.

“Il y a un mandat du Conseil de sécurité (conféré) à l’envoyé personnel ainsi qu’à la Minurso, et nous allons continuer ce mandat et poursuivre notre travail”, a déclaré le porte-parole d’Antonio Guterres lors d’un point de presse.

Dujarric a été interrogé sur la réaction de Kohler et celle l’ONU quant au dernier discours du roi du Maroc, dans lequel Mohamed VI affirmait qu’aucun règlement de la question sahraouie n’est possible en dehors de “l’initiative marocaine d’autonomie”.

“Je ne vais pas réagir au discours du roi”, a-t-il répondu avant d’ajouter que les mandats de Kohler et de la Minurso ont été établis par le Conseil de sécurité et c’est sur cette base que le processus de règlement du conflit du Sahara occidental sera poursuivi.

D’ailleurs, Horst Kohler est attendu le 22 novembre à New York pour présenter au Conseil de sécurité les résultats de sa première tournée régionale dans la région pour relancer le processus onusien.

La dernière fois où le Front Polisario et le Maroc se sont installés à la même table de négociations remonte à mars 2012 à Manhasset aux Etats-Unis.

Depuis, le processus de paix lancé par l’ONU se trouve dans l’impasse en raison des entraves dressées par le Maroc pour empêcher le règlement du conflit sur la base des principes de légitimité internationale qui garantissent le droit du peuple sahraoui à l’autodétermination.

Aps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *