AlgérieNewsTourisme

Des plages plus belles

Des plages plus belles

Par : Abdelkader DJEBBAR

Un peu partout en Algérie, et surtout dans les bureaux, on bouge sans cesse pour rendre les plages plus belles et mieux gérées afin de permettre aux citoyens de passer un été agréable sans pour autant avoir à débourser beaucoup d’argent. Donc, c’est l’été et il est plus qu’urgent de donner un grand coup de balai.

Un peu partout on veut aussi que le citoyen soit au bord de l’eau dans de bonnes conditions. L’une des premières mesures porte sur la gestion des espaces le long de la grande bleue.

Sur instruction d’un wali, «la gestion des espaces sera confiée aux établissements hôteliers en priorité, dans la mesure où ces structures sont qualifiées. Les autorités locales ont décidé aussi de réserver certains points de location au profit des jeunes.

Les autorités locales de la wilaya de Aïn Témouchent comptent mettre de l’ordre dans la gestion des plages afin d’éviter les erreurs du passé avec cette anarchie qui a pénalisé les estivants face au diktat des jeunes loueurs de parasols, de chaises et tables et des parkingueurs autoproclamés.

Deux nouveautés qui caractérisent cette saison estivale viennent d’être introduites dans le cadre d’une gestion saine des plages. La première concerne la concession des espaces qui se trouvent en face des établissements hôteliers et qui leur seront octroyés pour assurer des prestations de services de qualité aux estivants.

Du côté de la capitale, la gestion des plages du chef-lieu de wilaya est confiée à l’Agence nationale d’édition et de publicité (Anep) désignée cette année pour gérer les plages du chef-lieu de wilaya, à l’instar de la plage Benaouda, la plage Bleue et les plages d’El-Beldj.

L’APS a appris auprès de la cellule de communication de la wilaya de Tipasa que lors de la tournée d’inspection effectuée dans la commune de Tipasa par le wali, Moussa Ghellaï, et notamment «à la suite de la satisfaction exprimée par les estivants qui ont fréquenté la saison dernière la plage colonel-Abbès dans la commune de Douaouda, gérée la saison estivale passée par l’Anep, une plage qui était dans un passé récent infréquentable par les familles, vient de retrouver son lustre d’antan grâce à des investissements consentis par les autorités de la wilaya de Tipasa, ce qui a induit, notamment, la démolition des constructions illicites érigées sur le domaine maritime au mépris des textes de loi, par des hordes d’individus.

L’affectation de ces sites balnéaires à l’Anep avait permis d’offrir aux vacanciers des prestations de qualité, un bon accueil et la quiétude tant recherchée», ajoute ce communiqué. Ainsi, la cellule de communication de Tipasa note à ce titre que «c’est à la lumière des résultats éloquents enregistrés lors de la saison estivale précedente que l’Agence nationale d’édition et de publicité (Anep) vient d’être désignée cette année pour gérer les plages du chef-lieu de wilaya, comme annoncé par le wali de Tipasa Moussa Ghellaï, lors d’une tournée d’inspection effectuée dans la commune de Tipasa».

A.D

 

 

 

 

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :