FranceNewsRevue de presseSantéSociété

Des masques gratuits vont être envoyés à 7 millions de Français par la Poste

Au total, 40 millions de masques lavables et réutilisable 30 fois vont être acheminés jusqu'aux foyers les plus modestes.

Des masques gratuits vont être envoyés à 7 millions de Français par la Poste

Par : Paul Guyonnet

Au total, 40 millions de masques lavables et réutilisable 30 fois vont être acheminés jusqu’aux foyers les plus modestes.

SANTÉ – Trois mois de protections gratuites. Alors que les masques de protection contre le coronavirus sont devenus obligatoires en début de semaine, la question de leur coût ne cesse d’être posée.

Et si Emmanuel Macron a expliqué qu’il n’était pas du ressort de l’État de fournir toute la population, son ministre de la Santé Olivier Véran a nuancé le propos ce mercredi 22 juillet. Invité du “20 heures” de France 2, l’ancien député de l’Isère a ainsi précisé que sept millions de Français précaires allaient être fournis gratuitement au cours des prochains jours: “Il est évident que la France ne laissera pas des personnes dans l’incapacité de s’équiper en masques”.

Des masques gratuits envoyés par la Poste

“Nous allons envoyer 40 millions de masques grand public, lavables et réutilisables 30 fois de manière à fournir sept millions de Français qui sont au niveau du seuil de pauvreté et qui sont les bénéficiaires de la complémentaire santé solidaire”, a-t-il annoncé.

“Et de manière à ne leur demander aucune démarche pour être sûr que les masques arrivent à bon port, nous passons un contrat avec la Poste qui s’est engagée à être capable d’ici quelques jours d’envoyer directement à ces Français des masques gratuits”, a encore ajouté Olivier Véran.

Le ministre a terminé son intervention en rappelant que les masques chirurgicaux de deux millions de Français vulnérables car malades seraient par ailleurs prescrit par les médecins et remboursés par la sécurité sociale.

Un coût important pour les foyers

L’association de consommateurs CLCV avait pointé lundi un problème de “surcoût pour les populations précaires”, ce qu’avaient corroboré plusieurs élus, réclamant que l’État vienne davantage en aide à la population. En effet, entre le coût des masques en soi et la perspective d’une amende de 135 euros en cas de manquement, la nouvelle mesure gouvernement inquiète sur l’échiquier politique.

Au terme de son passage sur France 2, Olivier Véran a en outre indiqué que “d’éventuelles mesures supplémentaires” pour renforcer les contrôles aux frontières pourraient être prises ce vendredi 24 juillet lors du nouveau Conseil de défense sur la crise du Covid-19.

Interrogé sur les délais d’attente pour se faire tester, il a également indiqué avoir signé ce matin un arrêté permettant aux techniciens de laboratoire mais aussi “aux aides-soignants, aux étudiants en santé et même aux secouristes” de pouvoir réaliser les tests alors que les laboratoires manquent de bras.

Source : HuffPost 23/07/2020

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :