Analyse

Des «casques blancs» dont le sort embarrasse l’Occident

Des «casques blancs» dont le sort embarrasse l’Occident

Par : Kharroubi Habib

Les Occidentaux se sont fait à l’idée qu’en Syrie leurs protégés et supplétifs locaux dans la guerre par procuration qu’ils ont faite à Bachar El Assad et à son régime ont irrémédiablement perdu la partie. Ils ont sans états d’âme lâché les uns et s’essayent à tenter d’exfiltrer les autres qui en tombant aux mains des forces loyalistes syriennes sont susceptibles de dévoiler les turpitudes occidentales durant le conflit. C’est le cas des fameux dans le sens le plus controversé «casques blancs».

Il a été en effet rapporté que les Etats-Unis, le Canada et certains pays européens dont le Royaume-Uni et la France discutent d’un plan d’évacuation des membres de cette organisation prétendument humanitaire et de leurs familles. Ce n’est pas tant une considération morale qui fait vouloir à ces pays opérer l’évacuation hors de la Syrie de ces si controversés «sauveteurs». Ils les abandonneraient froidement s’ils ne les savaient pas détenteurs de «secrets» dont la révélation par eux mettrait au grand jour leur comportement criminel dans le conflit syrien. De ces «secrets» les «casques blancs» connaissent les tenants et aboutissants du plus gênant d’entre eux pour ces pays: celui de l’affaire de l’usage d’armes chimiques en Syrie que ces pays s’appuyant sur les témoignages de pseudo- humanitaires casques blancs ont mis systématiquement sur le dos des forces loyalistes syriennes et en ont pris prétexte pour s’attaquer à celles-ci.

L’exfiltration de leurs supplétifs affublés du masque de volontaires dévoués au secours de la population civile revêt pour les pays en question un caractère d’impérative urgence car leur maintien en Syrie serait cause qu’ils étalent à l’opinion publique internationale tous les tenants des mises en scène que sur instructions de leurs sponsors et manipulateurs étrangers ils ont montées pour accréditer que l’armée syrienne a fait usage d’armes chimiques. C’est la preuve de cette collusion dans le mensonge et l’intox avec les pseudo-humanitaires syriens qu’ils ont recrutés dans les rangs des groupes jihado-terroristes que les Occidentaux comptent empêcher d’être établie en allant évacuer ceux qui peuvent en attester la réalité.

Le plan d’évacuation dont ils discutent ne peut avoir à l’évidence pour traduction qu’une opération militaire d’envergure de leur part en Syrie au mépris du droit international et de la souveraineté de l’Etat syrien et pour conséquence le risque d’une confrontation armée ouverte avec l’armée loyaliste et ses alliés. Pour effacer les traces d’une turpitude criminelle, ces pays en question discutent d’en commettre une autre qui n’en serait pas moins réprouvable et condamnable.


KH.H

 

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close
Close