News

Décès de l’écrivaine et sociologue marocaine Fatima Mernissi

Décès de l’écrivaine et sociologue marocaine Fatima Mernissi

La célèbre écrivaine et sociologue marocaine Fatima Mernissi est décédée lundi à l’âge de 75 ans, selon des médias.

Connue pour son combat en faveur de l’émancipation de la femme et l’égalité des genres, son nom a figuré sur une liste des femmes militantes les plus influentes dans le monde, publiée par le journal britannique “The Guardian”.

Née en 1940 à Fès dans une famille bourgeoise conservatrice proche du mouvement national contre l’occupation française, Fatima Mernissi compte parmi les rares femmes qui ont eu accès à l’enseignement.

Elle suivit ses études à Rabat, en France puis aux Etats-Unis. De retour au Maroc, Fatima Mernissi rejoint le corps de l’enseignement universitaire et devient également membre de l’Université des Nations unies.

Sociologue et écrivaine de renom, elle lance une initiative dans le cadre de son combat pour l’égalité et l’émancipation de la femme, sous le nom “Les Caravanes civiques” et le collectif “Femmes, familles, enfants”.

La défunte, qui s’est intéressée au statut de la femme dans l’islam, a écrit, en langue française, plusieurs livres qui ont été traduits dans plusieurs langues, notamment l’arabe et l’anglais, dont “Le Harem politique”, “Le Monde n’est pas un harem”, “Sexe, idéologie et Islam” et “Chahrazade n’est pas marocaine”.

En mai 2003, l’illustre intellectuelle reçoit, avec la célèbre américaine Susan Sontag, le prestigieux Prix Prince des Asturies (le plus haut prix littéraire espagnol).

En novembre 2004, sa riche biographie et son combat pour l’égalité des genres ont été récompensés par le Prix Erasmus, décerné par la Fondation néerlandaise Erasmus, avec l’auteur syrien Sadik Jalal Al-Azm et à l’Iranien Abdulkarim Soroush.

Aps

 

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :